Menu Rechercher

    Juifs et musulmans en Egypte - Michael M. Laskier

    Vient de paraître aux éditions Tallandier
    Texte

    L'histoire de la présence des Juifs en Égypte est faite de périodes fastes et d'absences totales. La trace archéologique la plus ancienne d’une présence juive en Égypte date du milieu du VIIe siècle avant J.-C. Toute vie juive cesse sous la domination romaine et jusqu’à la conquête musulmane et l’instauration du califat omeyyade. Placé sous le statut de dhimmis, les juifs égyptiens connaissent des hauts et des bas.

    Enrichie par l'apport de réfugiés fuyant les persécutions, la communauté juive d'Égypte connait une période de développement au Moyen-Age jusqu'à l’arrivée au pouvoir, au milieu du XIIIe siècle, des Mamelouks. Réduit alors à quelques centaines de familles, le judaïsme égyptien se ranime avec l’arrivée d’émigrés judéo-espagnols en 1492 puis à la suite de la conquête du pays, en 1517, par les Ottomans.

    L’expédition française de 1798 et l’accès au pouvoir en 1805 de Méhémet Ali ouvrent l’Égypte à l’influence européenne. À partir de la moitié du XIXe siècle, des milliers de juifs originaires du bassin méditerranéen, du Levant et d’Europe orientale s’installent en Égypte.

    Mais la succession d'événements tragiques au XXe siècle sonne bientôt le glas de la présence juive dans la vallée du Nil.

    Juifs et musulmans en Egypte - Michael M. Laskier
    Texte

    Professeur émérite de l’université Bar-Ilan, Michael M. Laskier est l’un des spécialistes les plus connus de l’histoire des juifs en pays musulmans.

    Traduit de l'anglais par Françoise Bloch, ce livre a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. 

    Ce livre est publiée dans la Collection "Histoire partagée", consacrée à l'histoire des relations entre juifs et musulmans en terre d'Islam. Celle collection est un des programmes du Projet Aladin "qui œuvre aux rapprochements interculturels entre mondes juifs et musulmans, par la diffusion des savoirs et le rejet de toutes les formes de révisionnisme historique". 

    Partager

    | |