Menu Rechercher

    Aides au maintien à domicile

    Texte

    La Claims Conference finance des prestations permettant aux survivants de la Shoah déjà reconnus de rester à domicile malgré une perte d’autonomie.

    Il peut s'agir d'aides aux tâches ménagères, d'aides à la personne, d'un accompagnement administratif, de portages de repas ou encore d'aides aux déplacements. Des aides ponctuelles, pour faire face à des frais de santé non pris en charge ou pour aménager son domicile, peuvent également être allouées.

    Mis en oeuvre en France par trois agences agréées par la Claims, ces programmes permettent de compléter les aides publiques auxquels les survivants peuvent avoir droit. Ils peuvent proposer directement des heures d’aide à domicile ou transmettre des factures en vue d’une prise en charge par la Claims. 

    En France, les trois agences agréées par la Claims sont :
     

    42 rue Le Peletier - 75009 Paris

    Tél : 01 42 80 34 73
    Email : contact@adiam.net

    www.adiam.net

     

    • La fondation Casip-Cojasor (Île-de-France et moitié Nord de la France)

    Service pour les Survivants de la Shoah (SSAD)
    47 boulevard de Belleville - 75011 Paris

    Tél : 01 49 23 85 70
    Email : surv.shoah@casip-cojasor.fr

    www.casip-cojasor.fr

     

    • Le Casim (Marseille et moitié Sud de la France)

    31 boulevard Bernex - 13008 Marseille

    Tél : 04 91 72 76 50 / 51
    Email : amea@casim.fr

    www.casim13.over-blog.com

     

    La Fondation pour la Mémoire de la Shoah soutient ces programmes.

     

    La Claims Conference finance également des aides directes aux survivants, sous forme de pension ou d’allocation unique.

     

     

    Partager

    | |