Menu Rechercher

    Anatomie d'un génocide - Omer Bartov

    À paraître vendredi 15 janvier 2021, aux éditions Plein Jour
    Texte

    Buczacz est une petite ville de Galicie (aujourd’hui en Ukraine). Pendant plus de 400 ans, des communautés diverses y ont vécu plus ou moins ensemble jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale, pendant laquelle toute sa population juive a disparu. L'historien Omer Bartov propose la monographie d'un lieu étudié depuis l'avant Première Guerre mondiale pour en reconstituer l'évolution polarisée par l’avènement des nationalismes polonais et ukrainien, et la lutte entre les deux communautés, dans un contexte d'antisémitisme grandissant. 

    À partir d’archives récoltées pendant plus de 20 ans, d’une documentation considérable (journaux intimes, rapports politiques, milliers d’archives rarement analysées jusqu’à aujourd’hui), il retrace le chemin précis qui a mené à la Shoah. Il renouvelle en profondeur notre regard sur les ressorts sociaux et intimes de la destruction des Juifs d’Europe.

     

    En combinant l’histoire longue et une description intime des bourreaux et des victimes, cette histoire à partir d’un lieu précis nous permet de comprendre le phénomène dans son ensemble.
    Jan Gross

    Si vous imaginiez qu’il n’y avait plus rien à apprendre de nouveau [sur la Shoah], prenez ce livre à la fois scientifique, original, prenant, et épouvantablement brillant.
    Philip Sands

    L’étude magistrale de Buczacz – tout autant une étude sensible qu’un récit irréfutable et fascinant – révèle ce que l’histoire du génocide peut faire de mieux.
    Christopher Browing
     

    Anatomie d'un génocide - Omer Bartov
    Texte

    Omer Bartov est professeur d’histoire européenne à Brown University (États-Unis). Il est l’auteur de plusieurs livres importants, dont un seul, jusque-là, a été traduit en français (L’Armée d’Hitler, Hachette, 1999).

    À paraître vendredi 15 janvier 2021, aux éditions Plein Jour.

    La traduction en français de cet ouvrage a été soutenue par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. 

    Partager

    | |