Menu Rechercher

    La déportation des enfants juifs du 3e arrondissement de Paris

    Exposition du lundi 27 janvier au lundi 3 mars 2014 - CNAM, Paris
    Texte

    À Paris, pendant la Seconde Guerre mondiale, près de 6 200 enfants juifs sont arrêtés et déportés, dont 577 pour le seul 3e arrondissement, qui compte parmi les plus touchés de la capitale. Le Conservatoire national des arts et métiers accueille une exposition présentant les caractéristiques de la déportation des enfants juifs de ce quartier à travers le parcours de certains d’entre eux.

    Sur les grilles de la rue Saint-Martin, douze panneaux se fondent sur les données rassemblées par Serge Klarsfeld. L’exposition rend concret et palpable, au-delà des chiffres et des dates, le sort des populations juives pendant ces heures noires. Elle témoigne aussi de la volonté de ceux qui, au péril de leur vie, ont choisi de les sauver ou de les aider.

    Une exposition virtuelle, sur Internet, permet d’entendre des témoignages utilisés grâce au flash codes des panneaux. L’exposition virtuelle rend accessible la carte interactive des lieux d’arrestation des 11 400 enfants juifs déportés depuis la France.

    L’exposition a été coordonnée par Jean-Luc Pinol, professeur d'histoire contemporaine à l'École normale supérieure (ENS) de Lyon et Sabine Zeitoun, historienne travaillant aux côtés de Serge Klarsfeld avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. L'exposition a été réalisée avec le soutien de la mairie du 3e arrondissement de Paris.

     

    Exposition

    Du lundi 27 janvier au lundi 3 mars 2014

    Conservatoire national des arts et métiers
    292 rue Saint-Martin
    75003 Paris

    Partager

    | |