Menu Rechercher

Projets Mémoire

Wagon
Cérémonie à la mémoire des déportés du convoi n° 59 : dimanche 2 septembre 2018, 12h à Paris

À la suite des commémorations qui se sont déroulées en 2017, dix-sept cérémonies sont organisées en 2018 à la mémoire des Juifs de France déportés au cours de l’année 1943. Lors de chaque cérémonie, les noms des déportés de chaque convoi sont lus.

Juillet 2018

Ce recueil rassemble les discours prononcés par les représentants de l’État successifs à l’occasion des commémorations de la rafle des 16 et 17 juillet 1942. Il a été édité par l'association des Fils et filles des déportés juifs de France en partenariat avec l'Association des maires de France. 

Le Chant d’amour des alphabets d’Auschwitz d’Armand Gatti
Représentations : vendredi 31 août et samedi 1er septembre 2018, 18h-minuit, à Montreuil (93)

Supervisés par la compagnie Idéokilogramme, 30 comédiens amateurs se relaient sur scène pour donner vie aux "alphabets" réunis par Armand Gatti : des extraits des témoignages de Primo Levi, Elie Wiesel, des Sonderkommandos... Une réflexion sur la mémoire de la Shoah à la fois politique, historique et poétique.

La vie Balagan de Marceline Loridan Ivens. Un film d’Yves Jeuland
Projection : dimanche 25 novembre 2018, 16h30 au Mémorial de la Shoah, Paris

Le 30 octobre 2014, Marceline Loridan-Ivens est sur la scène du Forum des images à Paris. Lors d’un dialogue avec le réalisateur Yves Jeuland, elle évoque sa vie "balagan". La vie d’une jeune fille juive de quinze ans, arrêtée avec son père le 29 février 1944. Et la vie après guerre : les caves de Saint-Germain-des-Prés, le cinéma, la Chine...

Monuments par défaut
À paraître vendredi 5 octobre 2018 aux Éditions de la revue Conférence

Quelle architecture inventer pour que la monumentalité se mette à l'épreuve de ce qu'elle commémore ? Dans cet ouvrage richement illustré, l’auteur décrit et analyse comment la mémoire s’est incarnée depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Écrivains et penseurs autour du Chambon-sur-Lignon
Exposition jusqu'au vendredi 31 août 2018 au Chambon-sur-Lignon

Le Lieu de mémoire du Chambon-sur-Lignon propose une exposition sur les intellectuels qui ont séjourné sur le Plateau du Vivarais entre 1920 et 1950. Le parcours met notamment en lumière le parcours des penseurs juifs réfugiés au Chambon-sur-Lignon durant la Seconde Guerre mondiale.

Prochainement sur Arte

À l’été 1939, une grande enquête est lancée par trois professeurs de Harvard auprès des Allemands qui se sont exilés après l'arrivée d'Hitler au pouvoir. Ce film nous fait entendre la voix de ces femmes et de ces hommes qui ont réussi à fuir à temps le pays des nazis.

François Szulman
Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2018

Artiste-peintre reconnu, François Szulman évoque ici son enfance dans le "Yiddishland" parisien. Né en 1931, François grandit dans le milieu modeste des émigrés juifs polonais ayant fui la misère et l’intolérance. Soutenu par un voisin peintre, il développe un don pour le dessin.

Fritz Bauer
Prochainement sur Arte

Procureur de la jeune République fédérale d’Allemagne, Fritz Bauer a initié plusieurs procès pour juger les criminels nazis. Le plus connu est celui dit d’Auschwitz, qui se déroula à Francfort en 1947.

Lucien Dreyfus
Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2018

Professeur de lycée strasbourgeois réfugié à Nice en 1940, Lucien Dreyfus dresse une chronique de la France occupée et de la persécution en zone Sud. Déporté à Auschwitz le 20 novembre 1943, il y sera assassiné.