Menu Rechercher

    Les Juifs au camp de Rivesaltes : Internement et déportation (1941-1942) - Alexandre Doulut

    Lienart éditions - 2014
    Texte

    Avant de devenir entre septembre et novembre 1942 le camp de rassemblement des Juifs de toute la zone libre, Rivesaltes a été un camp pour les étrangers de toutes nationalités et pour les Tsiganes. Dès la création du camp en janvier 1941, les Juifs ont été nombreux dans l'effectif du camp. Au total environ 7 000 Juifs l'auront traversé en moins de deux ans.

    Ce chiffre, inconnu jusqu'alors, est le fruit d'un travail de plusieurs années mené dans de nombreux fonds d'archives, dont la finalité était d'établir un tableau nominatif complet des internés juifs.

    Le voile a pu ainsi être levé sur plusieurs questions : d'où venaient ces étrangers, internés le plus souvent en famille ? Pour quelles véritables raisons ont-ils été "regroupés" dans le camp des Pyrénées-Orientales ? Comment certains internés ont pu quitter le camp et comment 2 289 ont été transférés à Drancy, puis déportés à Auschwitz ? Combien sont revenus d'Auschwitz en 1945 ?

    Cette étude historique est aussi un Mémorial : elle se termine par une liste exhaustive des déportés juifs du camp et une autre des internés juifs décédés au camp.

    Historien, Alexandre Doulut est membre de la commission Mémoire et Transmission de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Il est l'auteur avec Sandrine Labeau du livre Les 473 déportés juifs de Lot et Garonne (éditions Après L'oubli / FFDJF, 2010)

    Livre coédité avec le Mémorial du Camp de Rivesaltes

    Préface de Serge Klarsfeld

    Commander cet ouvrage

     

    Les Juifs au camp de Rivesaltes : Internement et déportation (1941-1942) - Alexandre Doulut
    Texte

    Le camp de Rivesaltes

    Dès sa création jusqu'à sa clôture à la fin du XXe siècle, le camp de Rivesaltes a été le témoin de trois conflits majeurs que la France, l'Europe mais aussi l'Afrique du Nord ont vécu en à peine trois décennies : la Guerre d'Espagne, la Seconde Guerre mondiale et la Guerre d'Algérie. Pendant cette période, les baraques du camp de Rivesaltes ont vu défiler des milliers de personnes d'origines, cultures et nationalités différentes, ayant subi un déplacement forcé en conséquence de ces conflits.

    Il fut camp militaire, il fut également "centre d'hébergement" pour les Républicains espagnols, les Juifs étrangers et les Tsiganes, "centre inter-régional de rassemblement des Israélites" avant leur déportation à Auschwitz via Drancy et aussi "camp de regroupement des Harkis et de leurs familles".

    Dans le cadre de la construction du Mémorial du Camp de Rivesaltes, de nombreuses recherches ont été menées afin de documenter les divers aspects de l'histoire du camp et de ses protagonistes.

    Partager

    | |