Menu Rechercher

    Lancement du "Projet européen Convoi 77"

    Avril 2015
    Texte

    Le convoi 77, le dernier grand convoi des déportés Juifs de France emporta dans ses wagons 1300 Juifs, parmi lesquels des centaines de Juifs qui avaient été arrêtés en juillet dans la capitale (800, y compris les foyers de l’Ugif) et à Lyon (377). Ce convoi 77, constitué par l’ignoble Brunner, emporta dans ses wagons environ 270 enfants de moins de 18 ans qui furent à l’arrivée directement conduits dans les chambres à gaz. Sur la rampe de Birkenau, à l’arrivée 291 hommes furent autorisés à pénétrer dans le camp de même que 283 femmes.
    En 1945, on dénombra 214 survivants dont 146 femmes.

    Serge Klarsfeld dans Le Calendrier de la persecution des Juifs de France

    Texte

    Le "Projet européen Convoi 77", initié par Georges Mayer, a été officiellement lancé le 1er avril 2015 en Israël, en présence de 19 ambassadeurs et représentants d’ambassades. Il permettra de récolter des informations sur les déportés de ce convoi en envoyant sur leurs traces des lycéens de leurs 37 pays d'origine.

    Le 31 juillet 1944, le convoi 77, dernier grand convoi de déportés, quittait Drancy pour Auschwitz. Il emportait 1314 personnes, dont 300 enfants.

    Le travail du Mémorial de la Shoah, de Serge Klarsfeld et de l’association des Familles et amis des déportés du Convoi 77 a permis de retrouver des informations (photos, témoignages, documents personnels…) sur 400 de ces 1314 déportés.

    Pour les 900 autres, seules quelques données basiques sont connues : nom, prénom, date et lieu de naissance. Aucun descendant n'ayant pu être retrouvé, il n'y a aucun moyen direct de retracer leur histoire.

    Le Projet européen Convoi 77 propose ainsi d’envoyer des lycéens de leurs pays d’origine à la recherche d’archives et de témoignages. Les jeunes générations, activement impliquées dans le travail de mémoire, contribueront ainsi à redonner vie à ces déportés en retrouvant leurs traces dans les villes et villages où ils naquirent et vécurent.

    La Fondation pour la Mémoire de la Shoah a soutenu la préparation de ce projet.

     

    Communiqué de l'ambassade de France en Israël

    Rejoindre le Groupe Facebook Convoi 77

    Partager

    | |