Menu Rechercher
Sur les traces de la vie juive en Pologne - Lycée français de Düsseldorf
Année scolaire 2021-2022

Depuis 8 ans, deux professeurs du lycée français international Simone Veil de Düsseldorf emmènent des élèves de Terminale sur les lieux de la mémoire de la Shoah. Ce voyage pédagogique donne lieu à un film restituant aussi bien les étapes du voyage que les réflexions des élèves liés aux enjeux de mémoire liés à la disparition des traces de la Shoah et de la présence juive dans ce pays.

Histoire et mémoires des génocides - Lycée Dautet de La Rochelle
Année scolaire 2021-2022

Au lycée Dautet de La Rochelle, les professeurs de trois disciplines ont conçu un programme ayant pour objectif de faire mieux comprendre à leurs élèves les grandes étapes du processus génocidaire. Ce projet pédagogique s'est déroulé en trois temps : étude de témoignages de déportés, voyage sur les lieux de la mémoire de la Shoah et de la vie juive avant la guerre, et enfin reconstitution du parcours de Juifs déportés depuis la Charente-Maritime.

Sur les traces de la Shoah dans le district de Cracovie - Pologne
Albi (Tarn)

Dans le cadre du séminaire "Héritage historique européen et réflexion citoyenne" proposé par l’Institut National Universitaire Champollion et l’association Yahad-In Unum, 18 étudiants d'Albi ont fait début 2022 un voyage d’étude sur la "Shoah par balles" en Pologne dont ils proposent une restitution lors de 4 conférences.

Train de la Mémoire
Novembre 2018

Du 18 au 22 novembre 2018, le Train de la Mémoire est parti vers Auschwitz avec à son bord plus de 400 lycéens de 14 établissements catholiques français. Autour d'une équipe pluridisciplinaire de professeurs, les adolescents ont participé à un voyage d'histoire et de mémoire empreint de spiritualité.

Des élèves présentent un dessin de wagon
Année scolaire 2016-2017, au lycée ORT de Villiers-le-Bel (95)

Des lycéens de Villiers-le-Bel ont travaillé sur la transmission de la mémoire de la Shoah par le biais des oeuvres d'art. Après un voyage de quatre jours en Pologne, ils ont retranscrit leur ressenti au travers de productions artistiques.