slot thailand situs togel toto slot toto slot slot777 BomJitu https://CordAidPartners.com https://ilpollaiodelre.com https://eiuhalloffame.com https://yamahananoriyuki.com https://noninimusic.com https://BreeWalker.com https://s-amaya.com https://fenderbenderfilm.com https://vintage-reprints.com https://cjentus.com https://essenceofevolution.com https://cybertorpedo.com https://maktaba-falsafia.com https://iclmediareview.com https://tokiwaran.com https://carolinapunset.com https://globalsport-togo.com https://zvonkoradost.com Slot Online Bom Jitu RTP BomJitu Prediksi Togel BomJitu Slot Ovoslot online terbaik
Recherche https://www.fondationshoah.org/recherche/projets fr 26e Rendez-vous de l'Histoire de Blois "Les vivants et les morts" https://www.fondationshoah.org/recherche/26e-rendez-vous-de-lhistoire-de-blois-les-vivants-et-les-morts <div data-history-node-id="49989" class="layout layout--onecol"> <div class="layout__region layout__region--content"> <div class="date-out"> <div class="date-inside"> <div class="field field--name-field-date-affichage field--type-string field--label-hidden field--item">Du mercredi 4 au dimanche 8 octobre 2023 à Blois</div></div></div> <div class="field field--name-field-paragraphes field--type-entity-reference-revisions field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div id="para-nb-7151" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p>Les <a href="https://rdv-histoire.com/">Rendez-vous de l'Histoire</a> réunissent chaque année à Blois historiens, professeurs et passionnés d'histoire. La 26ᵉ édition a pour thème "Les vivants et les morts". <strong>Annette Wieviorka</strong>, historienne et vice-présidente de la Fondation, est chargée de la conférence inaugurale. D'autres événements sont organisés par nos partenaires ou concernent nos projets soutenus et nos thématiques.</p> <p><strong>►Jeudi 5 octobre :</strong></p> <ul><li>15h-16h, salle Mansart, château royal de Blois</li> </ul><p>Conférence proposée par le Ministère de la Culture "La Mission de restitution des biens culturels spoliés entre 1933 et 1945"</p> <p>Intervenants : Elsa Vernier-Lopin et <strong>David Zivie</strong></p> <ul><li>16h30-18h, salle du conseil municipal, Hôtel de Ville</li> </ul><p>Table ronde sur "Les <a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/exposition-itinerante-stolenmemory-des-archives-arolsen">archives Arolsen</a> : archives des victimes des persécutions nazies" proposée par la Direction des Archives du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et les Arolsen Archives</p> <p>Modération et coordination : Sylvie Braibant<br /> Intervenants : Floriane Azoulay, Sébastien Chauffour, Georges Sougné et <strong>Annette Wieviorka </strong></p> <p> </p> <p><strong>►Vendredi 6 octobre :</strong></p> <ul><li>11h30-12h30 : salle des conférences, château royal de Blois</li> </ul><p>Rencontre organisée par Le Monde "Topographier le crime, de BaBi Yar à Boutcha"<br /> Modération : Florent Georgesco<br /> Intervenants : Jonathan Littell et Antoine D'Agata</p> <ul><li>11h30-13h, hémicycle, halle aux grains</li> </ul><p>Table ronde proposée par l'Inspection Générale de l'Éducation nationale "Les vivants, les morts et les survivants. Guerres, crimes de guerre et génocides au XX<sup>e</sup> et XXI<sup>e</sup> siècles"<br /> Modération : Tristan Lecoq<br /> Intervenants : <strong>Hélène Dumas</strong>, Benoît Falaize, Fabienne Federini et Olivier Lalieu</p> <ul><li>14h15-15h45, amphi Denis Papin, INSA, bâtiment principal</li> </ul><p>Table ronde organisée par la BNF, l'université de Lille et l'IRHIS "Les vivants et les ombres. Violences, appropriations, survivances"</p> <p>Intervenants : <strong>Hélène Dumas</strong>, Jérémie Foa, Anouche Kunth et Thomas Serrier</p> <ul><li>16h45-17h45 : salle Mansart, château royal de Blois</li> </ul><p>Entretien "Au bord de l'effacement. Sur les pas d'exilés arméniens dans l'entre-deux guerre"</p> <p>Modération : Sophie Doudet<br /> Intervenante : Anouche Kunth</p> <ul><li>18h15-19h45 : salle Gaston d'Orléans, château royal de Blois<br /> Table ronde proposée par Le Monde "Génocides : comment vivre avec les morts"</li> </ul><p>Modération : Gaïdz Minassian<br /> Intervenants : Irène Bellier, Bruno Cathala, Catherine Coquio, Cloé Drieu, <strong>Vincent Duclert</strong></p> <ul><li>18h30-20h : Fondation du doute, pavillon d'exposition temporaire</li> </ul><p>Table ronde organisée par l'EHNE et Sorbonne Université "La Photographie entre vivants et morts. Regards croisés sur la Shoah et la guerre d'Algérie"<br /> Modération : Sébastien Ledoux<br /> Intervenants : <strong>Tal Bruttmann</strong>, Marie Chominot, <strong>Sarah Gensburger</strong> et Sylvie Thénault</p> <ul><li>19h-20h30, hémicycle, halle aux grains</li> </ul><p><strong><a href="https://rdv-histoire.com/actualites/3-questions-annette-wieviorka">Annette Wieviorka</a></strong> prononcera la conférence inaugurale "L'Historien et ses morts"</p> <p> </p> <p><strong>►Samedi 7 octobre :</strong></p> <ul><li>9h45-10h30 : petit amphi, INSA, bâtiment principal</li> </ul><p>Communication du Lab des jeunes chercheurs "Les sépultures collectives du cimetière parisien de Bagneux. Histoire des liens entre les migrants juifs d'Europe de l'Est en France et leurs morts au XX<sup>e</sup> siècle"</p> <p>Intervenantes : Inès Baude et Louise Bur-Palmieri</p> <ul><li>10h-11, salle Mansart, château royal de Blois</li> </ul><p>Rencontre organisée par les éditions Le Mail "Les romans policiers de Jean Zay"<br /> Modérateur : Jean-Pierre Delpuech<br /> intervenants : Pierre Allorant et <strong>Hélène Mouchard-Zay</strong></p> <ul><li>11h-12h30, amphi rouge, campus de la CCI</li> </ul><p>Table ronde proposée  par le <a href="https://billetterie.memorialdelashoah.org/fr/evenement/le-memorial-aux-rendez-vous-de-lhistoire-de-blois">Mémorial de la Shoah</a> "Quand les vivants se souviennent des morts"</p> <p>Modération : Iannis Roder, membre de la commission Enseignement de la Shoah<br /> Intervenants : Janine Altounian, Stéphane Audoin-Rouzeau et <strong>Annette Wieviorka</strong></p> <ul><li>13h30-14h30 : auditorium Samuel Paty, bibliothèque Abbé Grégoire</li> </ul><p>Masterclass de France Culture, animée par Emmanuel Laurentin, avec <strong>Annette Wieviorka</strong></p></div> </div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-7152" class="paragraph paragraph--type--para-image paragraph--view-mode--default"> <div class="image-desc-wrapper"> <figure><div class="field field--name-field-para-image field--type-image field--label-hidden field--item"><img src="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/1%20-%20Recherche/H2023_26e%20rencontre%20de%20Histoire%20_Blois.jpg?itok=YfG19nGu" width="479" height="650" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /></div> <figcaption class="field--name-field-para-image-desc"><p> </p> <ul></ul></figcaption></figure></div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-7153" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p><strong>►Dimanche 8 octobre :</strong></p> <ul><li>14h30-16h : salle Lavoisier, conseil départemental</li> </ul><p>Table ronde organisée par les Hauts lieux de la mémoire nationale en Île-de-France-ONACVG "Morts pour la France. <strong>Les fusillés du Mont-Valérien</strong>"<br /> Intervenants : Thomas Fontaine, Xavier Mauduit, Claude Pennetier, Jean-Baptiste Romain et Denis Peschanski</p> <ul><li>14h30-16h : salle des assises, palais de justice</li> </ul><p>Table ronde organisée par la Fondation de la Résistance "Les vivants face aux morts de la Résistance française. Rituels funéraires résistants 1940-..."<br /> Modération : <strong>Claire Andrieu</strong><br /> Intervenants : Jean-Marc Dreyfus et Fabrice Grenard</p> <ul><li><span>14h30-16h : salle de spectacle de la Maison de la Magie</span></li> </ul><p>"<a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/correspondance-1934-1944-helene-berr-odile-neuburger">H</a><span><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/correspondance-1934-1944-helene-berr-odile-neuburger">élène Berr et Odile Neuburger sous l'Occupation : correspondance inédite</a>" </span><br /> Lecture par Julie Gayet, comédienne, commentée par Eric Alary, historien.<br /> Performance présentée par Dominique Missika, éditrice et préfacière de la Correspondance.<br />  </p> <h3>Du vendredi 6 au dimanche 8 octobre : Rencontres et dédicaces aux Salon du livre des Rencontres de l'Histoire de Blois</h3> <p>►<strong>Vendredi 6 octobre :</strong></p> <ul><li>17h-18h : "Restituer les objets des déportés : Élise Karlin et Gaëlle Nohant à la croisée des chemins"</li> </ul><p>Avec Élise Karlin, Gaëlle Nohant et Yasmine Youssi autour des <strong>Archives Arolsen</strong></p> <p>►<strong>Samedi 7 octobre :</strong></p> <ul><li>9h30-11h : "Dé-commémoration. Quand le monde déboulonne les statues et renomme les rues"</li> </ul><p>Avec Emmanuel Fureux, <strong>Sarah Gensburger</strong>, Chowra Makaremi, Jocelyn Martin, Malika Rahalet, Olivier Pascal-Mousselard</p> <ul><li>14h-15h30 : "Autour de Ginette Kolinka, pour témoigner encore et toujours"</li> </ul><p>Avec <strong>Tal Bruttmann, Aurore D'Hondt, Ginette Kolinka</strong>, Victor Matet, Jean-David Morvan et Yasmine Youssi</p> <ul><li>15h-16h : "<a href="https://www.fondationshoah.org/culture-juive/histoire-juive-de-la-france-sous-la-direction-de-sylvie-anne-goldberg">Histoire juive de la France</a>"</li> </ul><p>Avec Sylvie Anne Goldberg et Jean Mouttapa</p> <ul><li>15h45-17h15 : "Goldman : du fils d'immigrés au chanteur national"</li> </ul><p>Avec<strong> Ivan Jablonka</strong></p> <ul><li>18h-19h : "Léon Blum, une vie héroïque"</li> </ul><p>Avec Philippe Collin, Milo Lévy-Bruhl et Luc Daireaux</p> <h3> </h3></div> </div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-7154" class="paragraph paragraph--type--para-image paragraph--view-mode--default"> <div class="image-desc-wrapper"> <figure><div class="field field--name-field-para-image field--type-image field--label-hidden field--item"><img src="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/1%20-%20Recherche/H2023_26e%20rencontre%20de%20Histoire%20_Blois.jpg_AW_0.jpg?itok=SQWGNib3" width="477" height="650" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /></div></figure></div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-7168" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><h3>Cinéma : Projections-rencontres</h3> <p>►<strong>Jeudi 5 octobre</strong> :</p> <ul><li>9h15-11h30 : cinéma Les Lobis, Blois</li> </ul><p><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/pas-aveugles-christophe-cognet">"À pas aveugles" </a>de Christophe Cognet</p> <p><a href="https://rdv-histoire.com/programme/pas-aveugles-de-christophe-cognet?show_session=29078"> En savoir plus</a></p> <ul><li>15h15-17h : cinéma Les Lobis, Blois</li> </ul><p><a href="https://rdv-histoire.com/programme/goulags-de-michael-prazan?show_session=29302">"Goulag(s)"</a> de Michaël Prazan</p> <p><a href="https://rdv-histoire.com/programme/goulags-de-michael-prazan?show_session=29302">En savoir plus</a></p> <ul><li>18h-19h45 : Saint-Gervais-La-Forêt</li> </ul><p><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/la-passeuse-des-aubrais-michael-prazan">"La passeuse des Aubrais"</a> de Michaël Prazan</p> <p><a href="https://rdv-histoire.com/programme/la-passeuse-des-aubrais-0?show_session=29097">En savoir plus</a></p> <p> </p> <p>►<strong> Vendredi 6 octobre</strong> :</p> <ul><li>9h45-11h30 : cinéma Les Lobis, Blois</li> </ul><p><a href="https://rdv-histoire.com/programme/la-shoah-des-ghettos-de-barbara-necek?show_session=29013">"La Shoah des ghettos" </a>de Barbara Necek</p> <ul><li>16h15-17h15 : cinéma Les Lobis, Blois</li> </ul><p><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/les-suppliques-jerome-prieur-et-laurent-joly">"Les Suppliques"</a> de Jérôme Prieur et Laurent Joly</p> <p><a href="https://rdv-histoire.com/programme/les-suppliques-de-jerome-prieur?show_session=29210">En savoir plus</a></p> <ul><li>18h30-20h15 : cinéma Les Lobis, Blois</li> </ul><p><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/le-silence-des-mots-gael-faye-et-michael-sztanke">"Rwanda, le silence des mots"</a> de Gaël Faye et Michaël Sztanke</p> <p><a href="https://rdv-histoire.com/programme/rwanda-le-silence-des-mots-de-michael-sztanke?show_session=29019">En savoir plus</a></p> <ul><li>21h15-23h15 : bibliothèque Abbé-Grégoire, Blois</li> </ul><p><a href="https://rdv-histoire.com/programme/une-des-mille-collines-de-bernard-bellefroid?show_session=29017">"Une des mille collines" </a>de Bernard Bellefroid</p> <p> </p> <p>►<strong> Samedi 7 octobre</strong> :</p> <ul><li>13h30-14h45 : cinéma Les Lobis, Blois</li> </ul><p><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/sauver-auschwitz-un-film-de-jonathan-hayoun">"Sauver Auschwitz"</a> de Jonathan Cohen et Judith Cohen-Solal</p> <p><a href="https://rdv-histoire.com/programme/sauver-auschwitz-de-jonathan-hayoun-et-judith-cohen-solal?show_session=28895">En savoir plus</a></p> <p> </p></div> </div> </div></div> </div> </div> </div> Tue, 26 Sep 2023 09:11:35 +0000fms49989 at https://www.fondationshoah.org 26e Atelier sur l'Histoire des camps de concentration et lieux de mise à mort : "Bodies and Borders" https://www.fondationshoah.org/recherche/26e-atelier-sur-lhistoire-des-camps-de-concentration-et-lieux-de-mise-mort-bodies-and <div data-history-node-id="49978" class="layout layout--onecol"> <div class="layout__region layout__region--content"> <div class="date-out"> <div class="date-inside"> <div class="field field--name-field-date-affichage field--type-string field--label-hidden field--item">Du lundi 4 au dimanche 10 septembre 2023 à Lodz (Pologne)</div></div></div> <div class="field field--name-field-paragraphes field--type-entity-reference-revisions field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div id="para-nb-7114" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p>Les Ateliers sur l'histoire et la mémoire des camps de concentration et sites de mise à mort sont organisés chaque année depuis 1994 par de jeunes chercheurs. Ils se déroulent chaque fois dans un lieu différent en rapport avec les camps et les sites de mise à mort nazis. Chaque Atelier dure une semaine et comprend des visites aux côtés de présentations de travaux récents de jeunes historiens sur des sujets de recherche actuels liés à ce thème.</p> <p>L'objectif de ces Ateliers est de donner aux universitaires en formation ou déjà en poste la possibilité de discuter de leur travail, de permettre la mise en réseau de différents pays et disciplines, et de promouvoir la recherche sur des sujets importants. Un volume collectif est publié après chaque atelier.</p> <p><span><span>La 26<sup>e</sup> édition se déroule en septembre 2023, à <strong>Lodz en Pologne</strong>, en partenariat avec le <strong>centre de recherche juive de l’université de la ville</strong>. Le format proposé s’inscrit dans la continuité des années précédentes, avec deux ou trois <em>Keynote</em> (lectures), des présentations faites par de jeunes chercheurs et des visites sur des lieux de persécution et d’extermination. La problématique fédératrice retenue est celle des corps et des frontières ("bodies and borders"), avec une attention particulière portée à <strong>l’histoire du ghetto de Lodz</strong>.</span></span></p> <p><span><span>Cinq thématiques seront abordées : l’impact des espaces et des frontières sur l’expérience des bourreaux et des victimes ; l’apport des études archéologiques dans l’étude spatiale et matérielle des camps ; la perception du corps des victimes par les <em>perpetrators</em> ; le rôle joué par le genre, l’intimité et les violences sexuelles dans l’histoire de la Shoah ; la représentation des corps des bourreaux et ceux des victimes dans les œuvres artistiques, la littérature des camps et les mémoriaux. </span></span></p> <p><span><span>Des visites sont prévues dans l’ancien ghetto de Lodz, au <strong>camp de Chelmno</strong> et à la ville de </span></span><span><span>Piotrków Trybunalski, où les Allemands installèrent le premier ghetto de Pologne occupée. Un dialogue en visioconférence est également prévu vendredi 8 septembre avec la survivante polonaise <strong>Mala Tribich</strong>, qui vivait à Piotrkow Trybunalski.</span></span></p></div> </div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-7115" class="paragraph paragraph--type--para-image paragraph--view-mode--default"> <div class="image-desc-wrapper"> <figure><div class="field field--name-field-para-image field--type-image field--label-hidden field--item"><img src="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/1%20-%20Recherche/H2023_Lodz_affiche%20Workshop.jpg?itok=PZM4tjnQ" width="460" height="650" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /></div></figure></div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-7116" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p>Ce 26<sup>e</sup> Atelier a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, comme plusieurs éditions précidentes. </p> <p> </p> <p>►<a href="https://workshopnscampsandexterminationsites.wordpress.com/">Pour en savoir plus.</a> </p></div> </div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-7124" class="paragraph paragraph--type--para-image paragraph--view-mode--default"> <div class="image-desc-wrapper"> <figure><div class="field field--name-field-para-image field--type-image field--label-hidden field--item"><img src="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/1%20-%20Recherche/H2023_Lodz_survivante%20Mala%20Tribich_Photo%20Sam%20Churchill.jpg?itok=PFaMfobA" width="433" height="650" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /></div> <figcaption class="field--name-field-para-image-desc"><p><span><span>Mala Tribich devant l'immeuble de son enfance à Piotrkow Trybunalski en 2022 © Photographie de Sam Churchill</span></span></p></figcaption></figure></div> </div></div> </div> </div> </div> Tue, 29 Aug 2023 13:00:38 +0000fms49978 at https://www.fondationshoah.org Tears of History, The Rise of political antisemitism in the United States - Pierre Birnbaum https://www.fondationshoah.org/recherche/tears-history-rise-political-antisemitism-united-states-pierre-birnbaum <div data-history-node-id="49973" class="layout layout--onecol"> <div class="layout__region layout__region--content"> <div class="date-out"> <div class="date-inside"> <div class="field field--name-field-date-affichage field--type-string field--label-hidden field--item">Vient de paraître aux éditions Columbia University Press</div></div></div> <div class="field field--name-field-paragraphes field--type-entity-reference-revisions field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div id="para-nb-7098" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p>Pour de nombreux Juifs, depuis plus d'un siècle, les États-Unis sont apparus comme un havre de paix. Il y a eu des préjugés antisémites, mais rien de comparable à la discrimination, à la persécution, aux pogroms et au génocide qu'ont enduré les populations juives en Europe. Les Américains blancs ont fait preuve de violence raciale à l'égard de nombreux types de population - Indiens, Noirs... -, mais les Juifs en ont rarement fait partie. Observant ce qu'il considérait comme une exception américaine, l'influent <strong>historien Salo Baron</strong> (1895-1989), premier professeur juif nommé à l'université de Columbia en 1930, a remis en question la "conception larmoyante" de l'histoire juive comme un flux ininterrompu d'oppressions, et nombreux sont ceux qui l'ont suivi en considérant que les Juifs américains étaient à l'abri de la violence. Mais ces dernières années, <strong>une vague d'attaques antisémites</strong> a jeté le doute sur cette vision idyllique.</p> <p>Historien français réputé et spécialiste de sociologie politique, Pierre Birnbaum propose un réexamen opportun de l'histoire des Juifs américain et de la persistance de l'antisémitisme. Il revisite la promesse de la tolérance américaine ainsi que les moments les plus sombres de l'intolérance américaine, comme le <strong>lynchage de Leo Frank en 1913</strong>, sorte d'affaire Dreyfus outre-atlantique. Il s'intéresse aux opinions de Baron sur l'histoire juive et retrace les échos de la violence antisémite européenne dans la culture américaine. Pierre Birnbaum affirme également qu'une nouvelle <strong>forme insidieuse d'idéologie antisémite</strong> est apparue, qui considère l'État comme un instrument de contrôle juif, et qui menace de nouvelles effusions de sang. Réfléchi et documenté, <em>Tears of History</em> est une réflexion importante sur les racines de la violence et de la haine antisémites.</p></div> </div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-7099" class="paragraph paragraph--type--para-image paragraph--view-mode--default"> <div class="image-desc-wrapper"> <figure><div class="field field--name-field-para-image field--type-image field--label-hidden field--item"><img src="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/1%20-%20Recherche/H2023_P.%20Birnbaum.jpg?itok=E0IGOtCy" width="350" height="541" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /></div></figure></div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-7100" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p>Cet ouvrage est la traduction du livre de Pierre Birnbaum "Les larmes de l'histoire - De Kichinev à Pittsburg" paru en 2022 aux éditions Gallimard.</p> <p>Traduit par Karen Santos Da Silva et publié aux éditions Columbia University Press, cet ouvrage a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. </p> <p> </p> <p><a href="http://cup.columbia.edu/book/tears-of-history/9780231209618">Pour acheter le livre. </a></p></div> </div> </div></div> </div> <div class="field field--name-field-liens-telechargements field--type-entity-reference-revisions field--label-above"> <div class="field--label">Ressources liées</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><div id="para-nb-7101" class="paragraph paragraph--type--para-telechargements paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-telechargement field--type-file field--label-hidden field--item"><span class="file file--mime-application-pdf file--application-pdf icon-before"><span class="file-icon"><span class="icon glyphicon glyphicon-file text-primary" aria-hidden="true"></span></span><span class="file-link"><a href="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/1%20-%20Recherche/Pierre%20Birnbaum%C2%A0_%20%C2%AB%C2%A0La%20vall%C3%A9e%20des%20larmes%20de%20l%E2%80%99histoire%20juive%20s%E2%80%99%C3%A9tend%20jusqu%E2%80%99%C3%A0%20la%20soci%C3%A9t%C3%A9%20am%C3%A9ricaine%C2%A0%C2%BB_Le%20Monde%207%20janvier%202022.pdf" type="application/pdf; length=455606" title="Open fichier in new window" target="_blank" data-toggle="tooltip" data-placement="bottom">Entretien avec Pierre Birnbaum_Le Monde 7 janvier 2022</a></span><span class="file-size">444.93 Ko</span></span></div> </div></div> </div> </div> <div class="decouvrez-aussi-out"> <div class="field field--name-field-decouvrez-aussi field--type-entity-reference field--label-above clearfix"> <h2 class="domaine-color">Découvrez aussi</h2> <div class="field__items "> <div class="field--item col-sm-6"><div data-history-node-id="48922" class="node node--type-article node--view-mode-tres-court domaine-culture-juive ds-1col clearfix"> <div class="domaine-typologie domaine-color"> <div class="field field--name-field-domaine field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/culture-juive/projets" hreflang="fr">Culture juive</a></div> <div class="field field--name-field-typologie field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/taxonomy/term/8" hreflang="fr">Publication</a></div></div> <div class="field field--name-node-title field--type-ds field--label-hidden field--item"><h3><a href="https://www.fondationshoah.org/culture-juive/est-il-des-moyens-de-rendre-les-juifs-plus-utiles-et-plus-heureux-le-concours-de" hreflang="fr">"Est-il des moyens de rendre les Juifs plus utiles et plus heureux ?" Le concours de l’Académie de Metz (1787) - Pierre Birnbaum</a></h3></div> </div> </div> </div> </div></div> </div> </div> Tue, 22 Aug 2023 13:34:21 +0000fms49973 at https://www.fondationshoah.org Dépouiller en toute légalité - Jean Laloum https://www.fondationshoah.org/recherche/depouiller-en-toute-legalite-jean-laloum <div data-history-node-id="49968" class="layout layout--onecol"> <div class="layout__region layout__region--content"> <div class="date-out"> <div class="date-inside"> <div class="field field--name-field-date-affichage field--type-string field--label-hidden field--item">Vient de paraître aux éditions de la Maison des sciences de l'homme</div></div></div> <div class="field field--name-field-paragraphes field--type-entity-reference-revisions field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div id="para-nb-7080" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p><em>L'aryanisation économique des biens juifs en Algérie sous le régime de Vichy (1941-1942) </em></p> <p>Cet ouvrage comble un vide en constituant un <strong>apport inédit aux connaissances sur la spoliation des Juifs d'Algérie</strong>, un phénomène historique dont Jean Laloum établit ici la dimension dans toute son ampleur grâce à de <strong>nombreuses sources</strong> (Archives nationales d'outre-mer - ANOM, ainsi qu'une dizaine de fonds privés) et une<strong> très riche iconographie d'époque</strong>. Il se penche également sur le contexte social et politique dans la colonie française, indissociable de la mise en œuvre de ces mesures antisémites, interrogeant ainsi les relations complexes entre les communautés juive, catholique et musulmane.</p> <p>L'<strong>aryanisation économique </strong>désigne le processus visant à exclure les Juifs – ou ceux considérés comme tels –, de la vie économique et commerciale d’une société donnée, en procédant notamment à la spoliation de leurs biens, redistribués ensuite au profit de personnes non-juives. Le thème de l’aryanisation économique, autrement dit de l’élimination de toute influence juive de l’économie française, a longtemps fait figure de parent pauvre dans l’historiographie consacrée au sort des personnes juives durant la Seconde Guerre mondiale. Cette spoliation organisée à grande échelle constitue pourtant<strong> l’un des principaux rouages de l’antisémitisme au XX<sup>e </sup>siècle.</strong></p> <p> </p></div> </div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-7081" class="paragraph paragraph--type--para-image paragraph--view-mode--default"> <div class="image-desc-wrapper"> <figure><div class="field field--name-field-para-image field--type-image field--label-hidden field--item"><img src="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/1%20-%20Recherche/H2023-Livre%20D%C3%A9pouiller%20de%20Jean%20Laloum.jpg?itok=x3GO4of7" width="450" height="672" alt="Dépouiller en toute légalité - Jean Laloum" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /></div></figure></div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-7082" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p>À paraître jeudi 14 septembre 2023 aux <a href="http://www.editions-msh.fr/livre/?GCOI=27351100741480">éditions de la Maison des Sciences de l'Homme</a>, cet ouvrage a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.</p> <p> </p></div> </div> </div></div> </div> <div class="decouvrez-aussi-out"> <div class="field field--name-field-decouvrez-aussi field--type-entity-reference field--label-above clearfix"> <h2 class="domaine-color">Découvrez aussi</h2> <div class="field__items "> <div class="field--item col-sm-6"><div data-history-node-id="49697" class="node node--type-article node--view-mode-tres-court domaine-memoire ds-1col clearfix"> <div class="domaine-typologie domaine-color"> <div class="field field--name-field-domaine field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/projets" hreflang="fr">Mémoire</a></div> <div class="field field--name-field-typologie field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/film" hreflang="fr">Film</a></div></div> <div class="field field--name-node-title field--type-ds field--label-hidden field--item"><h3><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/lalgerie-sous-vichy-stephane-benhamou" hreflang="fr">L’Algérie sous Vichy - Stéphane Benhamou</a></h3></div> </div> </div> <div class="field--item col-sm-6"><div data-history-node-id="49153" class="node node--type-article node--view-mode-tres-court domaine-aide-aux-survivants ds-1col clearfix"> <div class="domaine-typologie domaine-color"> <div class="field field--name-field-domaine field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/aide-aux-survivants/projets" hreflang="fr">Aide aux survivants</a></div></div> <div class="field field--name-node-title field--type-ds field--label-hidden field--item"><h3><a href="https://www.fondationshoah.org/aide-aux-survivants/indemnisation-des-juifs-dalgerie" hreflang="fr">Indemnisation des Juifs d'Algérie</a></h3></div> </div> </div> <div class="field--item col-sm-6"><div data-history-node-id="49867" class="node node--type-article node--view-mode-tres-court domaine-memoire ds-1col clearfix"> <div class="domaine-typologie domaine-color"> <div class="field field--name-field-domaine field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/projets" hreflang="fr">Mémoire</a></div> <div class="field field--name-field-typologie field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/film" hreflang="fr">Film</a></div></div> <div class="field field--name-node-title field--type-ds field--label-hidden field--item"><h3><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/juifs-dalgerie-la-resistance-oubliee-bernard-george" hreflang="fr">Juifs d’Algérie, la résistance oubliée - Bernard George</a></h3></div> </div> </div> </div> </div></div> </div> </div> Thu, 27 Jul 2023 12:39:01 +0000fms49968 at https://www.fondationshoah.org Nationalismes, antisémitismes et débats autour de l'art juif - Alessandro Gallicchio https://www.fondationshoah.org/recherche/nationalismes-antisemitismes-et-debats-autour-de-lart-juif-alessandro-gallicchio <div data-history-node-id="49955" class="layout layout--onecol"> <div class="layout__region layout__region--content"> <div class="date-out"> <div class="date-inside"> <div class="field field--name-field-date-affichage field--type-string field--label-hidden field--item">Vient de paraître aux éditions de la Maison des sciences de l'homme</div></div></div> <div class="field field--name-field-paragraphes field--type-entity-reference-revisions field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div id="para-nb-7039" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p>Cet ouvrage explore le phénomène de la<strong> politisation des discours sur l'art dans les années 1925-1933</strong> au moment où ceux-ci deviennent un enjeu important dans l'espace public et où se répand la <strong>catégorie d’"artiste juif" dans la critique d’art</strong>. Cette notion apparaît d'abord comme motivée par une opposition au nationalisme xénophobe, mais elle évolue aussi au gré des transformations du contexte politique.</p> <p><span><span><span>L’auteur propose une <strong>analyse approfondie d’un corpus d’ouvrages de critiques d’art gravitant autour de l’École de Paris</strong>, à l’époque où le nationalisme antisémite français connait une forte diffusion. Des critiques comme Louis Vauxcelles, Marcel Hiver, Camille Mauclair, Maurice Feuillet, Adolphe Basler, Waldemar George, Gustave Kahn et Jacques Biélinky vont adopter des positions déterminantes pour l’avenir de leur parcours,<strong> certains adoptant des postulats xénophobes quand d’autres les rejettent. </strong>Mais ces discours </span></span></span>évoluent aussi en fonction des <strong>circonstances </strong>et d'un certain <strong>opportunisme</strong>. Cet ouvrage comble un vide <span><span><span>historiographique en mettant en lumière des voix de la critique qui soutiennent les "artistes juifs", alors que la proximité de certains intellectuels avec des mouvements nationalistes d’extrême droite était déjà connue et étudiée. </span></span></span></p> <p><span><span><span>Par son analyse des productions des critiques d'art de cette période, l'auteur met en avant des <strong>thématiques qui deviendront très présentes dans le débat public au cours des années 30</strong>, notamment sur la singularité d'un "art juif", l'existence ou non d'un "art national" contre un "art dégénéré" etc. </span></span></span></p></div> </div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-7025" class="paragraph paragraph--type--para-image paragraph--view-mode--default"> <div class="image-desc-wrapper"> <figure><div class="field field--name-field-para-image field--type-image field--label-hidden field--item"><img src="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/1%20-%20Recherche/H2023-Livre%20A%20Gallicchio%20d%C3%A9bats%20art%20juif.jpg?itok=YFw-utyJ" width="450" height="631" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /></div></figure></div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-7054" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p>Alessandro Gallicchio est maître de conférences en histoire de l'art contemporain à Sorbonne Université et membre du centre André Chastel.</p> <p>Paru en juin 2023 aux <a href="http://www.editions-msh.fr/livre/?GCOI=27351100467720">éditions de la Maison des sciences de l'homme</a>, cet ouvrage traduit de l'italien par Katia Bienvenu a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.</p></div> </div> </div></div> </div> </div> </div> Mon, 26 Jun 2023 14:27:46 +0000fms49955 at https://www.fondationshoah.org Les chemins de l’exil : destins croisés de femmes scientifiques juives dans les années 1930 et 1940 - Anna Cabanel https://www.fondationshoah.org/recherche/les-chemins-de-lexil-destins-croises-de-femmes-scientifiques-juives-dans-les-annees-1930 <div data-history-node-id="49948" class="layout layout--onecol"> <div class="layout__region layout__region--content"> <div class="date-out"> <div class="date-inside"> <div class="field field--name-field-date-affichage field--type-string field--label-hidden field--item">Bourse postdoctorale 2022-2023</div></div></div> <div class="field field--name-field-paragraphes field--type-entity-reference-revisions field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div id="para-nb-6994" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p><span><span>Ce projet de recherche se propose d’étudier les destins croisés de femmes universitaires et scientifiques juives dans l’Europe des années 1930 et 1940 en retraçant leurs trajectoires, de l’exil forcé aux défis de l’adaptation et de la reconstruction d’une carrière à l’étranger. Abordant le phénomène de l’exil, et plus précisément de <strong>l’exil scientifique, au prisme du genre</strong>, il s’intéresse aux parcours de ces femmes scientifiques, par deux fois marginalisées du fait de leur sexe et de leur judéité, et aux <strong>stratégies qu’elles mettent en place, individuellement et collectivement,</strong> pour échapper aux politiques discriminatoires et aux persécutions, puis pour tenter de reconstruire une carrière et une vie dans les pays d’accueil. </span></span></p> <p><span><span>L’analyse repose sur l’étude des destins des membres juives de la <strong>Fédération Internationale des Femmes Diplômées des Universités (FIFDU)</strong>, une organisation scientifique et féminine fondée au début des années 1920, et particulièrement de celles qui ont été lauréates des bourses de recherches internationales attribuées par la FIFDU. Elles peuvent donc solliciter à nouveau, dans la tourmente, ces réseaux internationaux qui ont accompagné l’essor de leur carrière et dont les sources montrent qu’ils se sont alors mobilisés en leur faveur. Plus globalement, ce projet entend interroger la <strong>particularité des destins féminins</strong> et contribuer ainsi à une meilleure compréhension de l’expérience de l’exil intellectuel et scientifique au prisme du genre. </span></span></p></div> </div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-6995" class="paragraph paragraph--type--para-image paragraph--view-mode--default"> <div class="image-desc-wrapper"> <figure><div class="field field--name-field-para-image field--type-image field--label-hidden field--item"><img src="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/1%20-%20Recherche/H2023_Anna%20Cabanel_Klieneberger_memoirs_1980.jpg?itok=EbBwyKGC" width="391" height="598" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /></div> <figcaption class="field--name-field-para-image-desc"><p>Couverture des <em>Mémoires</em> d'Emmy Klieneberger-Nobel, <span><span>Londres, Academic Press, 1980</span></span></p></figcaption></figure></div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-6996" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p>Quelques questions posées à Anna Cabanel : </p> <p><em>Où en êtes-vous de vos recherches ?</em><br /> Je reviens d'une <span><span>conférence internationale organisée par l'université catholique de Lisbonne intitulée<a href="https://fch.lisboa.ucp.pt/events/transatlantic-womens-networks-cultural-engagements-19th-century-present-69171"> "Transatlantic women's networks"</a> où j'ai présenté </span></span>la première partie de mon projet de recherche : la comparaison entre les différents réseaux d'entraide et de solidarité. <span><span>Les organisations d'assistance aux scientifiques et universitaires réfugiés que je compare sont la Fédération Internationale des Femmes Diplômées des Universités (FIFDU) qui avait institué, dès le début des années 1920, un programme de bourses réservé aux femmes en leur permettant de poursuivre leur recherche à l’étranger, l’Emergency Committee in Aid of Displaced Foreign Scholars et la Society for the Protection of Science and Learning. Certaines ont été boursières de la FIFDU dans les années 1920, ont gardé des contacts de cette année à l'étranger qui ont été très précieux lorsqu'elles ont cherché à s'exiler. </span></span></p> <p><em>Pouvez-vous donner quelques exemples des femmes que vous étudiez ?</em>  <br /><span><span>Les premières femmes scientifiques juives exilées que j'ai étudiées sont <strong>Marietta Blau</strong>, physicienne autrichienne, <strong>Margarete Bieber</strong>, archéologue allemande et seconde femme à devenir professeure en Allemagne, <strong>Emmy Klieneberger-Nobel</strong>, bactériologue allemande qui, à la différence de beaucoup de scientifiques qui écrivent peu de récits personnels, a publié ses Mémoires </span></span><em>(voir l'illustration ci-dessus)</em><span><span>. J'ai commencé par travailler sur les femmes allemandes, autrichiennes et italiennes. Mais mon objectif est également d'étudier les trajectoires des femmes juives dans tous les pays touchés par la guerre. En France, par exemple, je vais m'appuyer sur les travaux de Rémi Cazal autour du <strong>Réseau Borieblanque</strong> organisé par le couple Puech dans le Sud de la France. Chaque pays a ses particularités : par exemple, en Italie, les femmes scientifiques juives ont davantage choisi de se cacher plutôt que de s'exiler. </span></span></p> <p><em><span><span>Combien d'itinéraires de femmes comptez-vous étudier ?</span></span></em><br /> J'ai <span><span>identifié pour le moment </span></span><strong>une cinquantaine de femmes</strong> dans ma base de données, mais j'ai juste commencé l'étude individuelle de leur trajectoire<span><span>,<strong> </strong>en m'appuyant notamment sur leurs écrits personnels (autobiographie, mémoires, etc.). </span></span>C'est ce qui constituera <strong>la deuxième partie de ma recherche</strong>. Je compte transcrire ces itinéraires, parfois compliqués, liés à des amitiés professionnelles et personnelles nouées de longues sur des<strong> cartes</strong> <em>(voir ci-dessous)</em>. Par exemple, <span><span>Marietta Blau a été invitée à travailler à l'université d'Oslo par Ellen Gleditsch, l'ancienne collaboratrice de Marie Curie et la seconde femme à devenir professeure en Norvège en 1929. <span><span>Après un long séjour au Mexique, elle a pu émigrer aux États-Unis, grâce au soutien d'Einstein et de l'American Association of University Women. Marietta </span></span>Blau a travaillé quelques années dans l'industrie, puis elle a réussi à retrouver un travail dans le monde universitaire, notamment à l'université de Columbia puis en Floride. </span></span><br /> Je m'intéresserai également à celles qui n'ont pas pu s'exiler malgré leurs démarches comme <span><span><strong>Léonore Brecher</strong> qui a été assassinée à Auschwitz en 1942. </span></span></p> <p><em>Comment s'est passée l'installation de ces femmes scientifiques dans leur nouveau pays d'adoption ?</em><br /> C'est très variable. Pour certaines qui n'ont pas retrouvé de poste à l'université, je perds leur trace. Certaines changent de métier, trouvent un emploi dans la recherche appliquée, comme Marietta Blau. La plupart des femmes scientifiques étaient <strong>célibataires en Europe</strong>. <span><span><span><span>Beaucoup le sont restées en exil, mais certaines se sont mariées, à l'instar d'Emmy Klieneberger qui s'est mariée avec Edmund Nobel, docteur juif autrichien, également exilé en Angleterre. </span></span></span></span></p> <p><em>Ferez-vous des comparaisons entre les trajectoires d'exil selon différents critères ?</em><br /> Oui, selon <strong>leur âge</strong>, leur avancement dans leur carrière, <strong>la date de leur départ</strong> (entre 1933 et 1938 ou après 1938), les trajectoires de ces femmes sont différentes. Je les comparerai aussi avec les trajectoires des hommes scientifiques et des femmes scientifiques non juives. Le fait d'être une femme et d'être juive étaient deux facteurs qui <strong>compliquaient leur exil </strong>et leur intégration professionnelle. L'université américaine est par exemple devenue très xénophobe à la fin des années 1930. </p></div> </div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-6997" class="paragraph paragraph--type--para-image paragraph--view-mode--default"> <div class="image-desc-wrapper"> <figure><div class="field field--name-field-para-image field--type-image field--label-hidden field--item"><img src="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/1%20-%20Recherche/H2023_Anna%20Cabanel_028_Einstein.png?itok=AhYA3IJt" width="518" height="650" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /></div> <figcaption class="field--name-field-para-image-desc"><p><span><span>La lettre de recommandation écrite par Einstein pour soutenir la candidature de Marietta Blau (source: Archives de l'American Association of University Women, Washington D.C.)</span></span></p></figcaption></figure></div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-6998" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p><span><span>Ancienne élève de l’École normale supérieure de Cachan et docteure en histoire culturelle et contemporaine de l’université de Groningen et de Louvain, </span></span>Anna Cabanel a soutenu<span><span> sa thèse de doctorat en 2019 sur l’étude de la Fédération Internationale des Femmes Diplômées des Universités (FIFDU). </span></span><span><span>Son projet de recherche postdoctoral s'inscrit donc dans la continuité de ce premier travail.</span></span></p> <p><span><span>Anna Cabanel a reçu pour son projet de recherche le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah sous forme de bourse postdoctorale pour l'année 2022-2023. </span></span></p></div> </div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-6999" class="paragraph paragraph--type--para-image paragraph--view-mode--default"> <div class="image-desc-wrapper"> <figure><div class="field field--name-field-para-image field--type-image field--label-hidden field--item"><img src="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/1%20-%20Recherche/H2023_Trajectoire%20Marietta%20Blau.png?itok=XJBuoZi4" width="650" height="351" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /></div> <figcaption class="field--name-field-para-image-desc"><p>Le parcours d'exil de Marietta Blau depuis l'Autriche jusqu'aux États-Unis en passant par la Norvège et le Mexique. </p> <p> </p></figcaption></figure></div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-7000" class="paragraph paragraph--type--para-image paragraph--view-mode--default"> <div class="image-desc-wrapper"> <figure><div class="field field--name-field-para-image field--type-image field--label-hidden field--item"><img src="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/1%20-%20Recherche/H2023_Trajectoire%20Leonore%20Brecher.png?itok=jjKLeRzP" width="650" height="350" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /></div> <figcaption class="field--name-field-para-image-desc"><p><span><span>L'itinéraire de Léonore Brecher qui, malgré ses tentatives répétées pour s'exiler, a été assassinée par les nazis en 1942.</span></span></p></figcaption></figure></div> </div></div> </div> </div> </div> Thu, 25 May 2023 12:42:18 +0000fms49948 at https://www.fondationshoah.org Déclaration d’historiens français sur la recherche historique en Pologne https://www.fondationshoah.org/recherche/declaration-dhistoriens-francais-sur-la-recherche-historique-en-pologne <div data-history-node-id="49943" class="layout layout--onecol"> <div class="layout__region layout__region--content"> <div class="date-out"> <div class="date-inside"> <div class="field field--name-field-date-affichage field--type-string field--label-hidden field--item">Vendredi 5 mai 2023</div></div></div> <div class="field field--name-field-paragraphes field--type-entity-reference-revisions field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div id="para-nb-6974" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p><span><span>Depuis une vingtaine d’années, une nouvelle école historique sur la Shoah est née en Pologne qui a pris pour objet, entre autres, l’étude des relations de la population polonaise non juive avec les Juifs persécutés par les Allemands. Les chercheuses et chercheurs de cette école ont créé un centre, le centre de recherche sur la Shoah, dirigé par la professeure Barbara Engelking, sis auprès de l’Académie des sciences de Pologne, la plus haute instance scientifique de ce pays. La production de cette équipe est remarquable : en vingt ans, ils ont publié des dizaines d’ouvrages (dont certains sont traduits en français), ils ont créé une revue de niveau international, et leurs travaux sont reconnus par les plus hautes instances scientifiques du monde entier. Mais, depuis l’avènement du gouvernement nationaliste en 2015, ce centre de recherche ne cesse d’être attaqué par les autorités polonaises qui veulent promouvoir une image héroïque de la Pologne. Déjà en 2019, à Paris, une conférence, soutenue par l’École des hautes études en sciences sociales, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et un certain nombre d’autres partenaires universitaires, organisée pour défendre nos collègues et faire connaître leurs travaux au public français, avait été perturbée par des groupes antisémites polonais. La ministre de l’Enseignement supérieur de l’époque, Frédérique Vidal, s’en était émue et étonnée auprès de son homologue polonais. À la télévision publique polonaise, les têtes de nos collègues étaient montrées en effigie, ils étaient dénoncés comme des traîtres "anti-polonais".</span></span></p> <p><span><span>Récemment, au cours d’une émission sur TVN, la première chaine privée en Pologne, consacrée au 80ᵉ anniversaire du soulèvement du ghetto de Varsovie, Barbara Engelking, interrogée sur le comportement de la population polonaise pendant l’insurrection, a signalé que les Juifs enfermés s’attendaient à plus d’aide du côté polonais et que l’absence de soutien soulignait leur grande solitude. Ces paroles, pourtant mesurées, ont suscité un tollé du côté gouvernemental. Le Premier ministre, le ministre de l’Éducation nationale, et d’autres acteurs de ce camp, envisagent ni plus ni moins que de forcer dans l’espace public une "politique historique" patriotique qui ne ferait aucune place à une recherche critique. Ils entrevoient la possibilité de sanctions professionnelles et financières à l’égard de Barbara Engelking et de son centre.  Le ministre de l’Éducation nationale polonais, Przemyslaw Czarnek, a prononcé cette phrase inouïe : "Je réviserai mes décisions financières, car je ne financerai pas à plus grande échelle un institut qui entretient ce genre d’individus qui insultent tout simplement les Polonais". Dans les milieux scientifiques et intellectuels polonais, ces menaces d’un autre âge, par lesquelles les autorités s’érigent arbitrairement en experts compétents, ont provoqué un rare élan de solidarité autour de Barbara Engelking. En attaquant non seulement cette dernière et ses collègues, mais aussi la chaîne TVN "qui a osé diffuser un entretien mensonger sur la nation polonaise", c’est une mainmise sur les espaces de liberté conquis après 1989 qui est à l’œuvre, continûment maintenant depuis huit ans.</span></span></p> <p><span><span>Les universitaires polonais doivent savoir que, dans le contexte de ces intimidations, le soutien des signataires de ce texte, indignés par ces pratiques, leur est entièrement acquis.</span></span></p> <p> </p> <p><span><span>Judith Lyon-Caen</span></span></p> <p><span><span>Audrey Kichelewski</span></span></p> <p><span><span>Jean-Charles Szurek</span></span></p> <p><span><span>Annette Wieviorka</span></span></p> <p> </p> <p>► <a href="https://docs.google.com/forms/d/1jrfT25cZmfIzREaJu_Z-5jsIDQ0ynbDFJJlCoSX4Vck/viewform?edit_requested=true">Pétition de soutien à Barbara Engelking initiée par des chercheurs polonais</a></p> <p>► <a href="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/1%20-%20Recherche/declaration-in-support-of-prof-barbara-engelking-230425-172551.pdf">Déclaration de soutien des institutions mémorielles et de recherche israéliennes</a> (pdf)</p> <p> </p></div> </div> </div></div> </div> <div class="decouvrez-aussi-out"> <div class="field field--name-field-decouvrez-aussi field--type-entity-reference field--label-above clearfix"> <h2 class="domaine-color">Découvrez aussi</h2> <div class="field__items "> <div class="field--item col-sm-6"><div data-history-node-id="49614" class="node node--type-article node--view-mode-tres-court domaine-recherche ds-1col clearfix"> <div class="domaine-typologie domaine-color"> <div class="field field--name-field-domaine field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/recherche/projets" hreflang="fr">Recherche</a></div> <div class="field field--name-field-typologie field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/Communiques" hreflang="fr">Communiqués</a></div></div> <div class="field field--name-node-title field--type-ds field--label-hidden field--item"><h3><a href="https://www.fondationshoah.org/recherche/declaration-propos-des-poursuites-judiciaires-contre-des-historiens-polonais" hreflang="fr">Déclaration à propos des poursuites judiciaires contre des historiens polonais</a></h3></div> </div> </div> <div class="field--item col-sm-6"><div data-history-node-id="49342" class="node node--type-article node--view-mode-tres-court domaine-recherche ds-1col clearfix"> <div class="domaine-typologie domaine-color"> <div class="field field--name-field-domaine field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/recherche/projets" hreflang="fr">Recherche</a></div> <div class="field field--name-field-typologie field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/Communiques" hreflang="fr">Communiqués</a></div></div> <div class="field field--name-node-title field--type-ds field--label-hidden field--item"><h3><a href="https://www.fondationshoah.org/recherche/declaration-des-organisateurs-du-colloque-la-nouvelle-ecole-polonaise-dhistoire-de-la" hreflang="fr">Déclaration des organisateurs du colloque "La nouvelle école polonaise d’histoire de la Shoah"</a></h3></div> </div> </div> </div> </div></div> </div> </div> Fri, 05 May 2023 07:19:39 +0000fms49943 at https://www.fondationshoah.org Talaat Pacha, l'autre fondateur de la Turquie moderne, architecte du génocide des Arméniens - Hans-Lukas Kieser https://www.fondationshoah.org/recherche/talaat-pacha-lautre-fondateur-de-la-turquie-moderne-architecte-du-genocide-des-armeniens <div data-history-node-id="49935" class="layout layout--onecol"> <div class="layout__region layout__region--content"> <div class="date-out"> <div class="date-inside"> <div class="field field--name-field-date-affichage field--type-string field--label-hidden field--item">Vient de paraître chez CNRS éditions</div></div></div> <div class="field field--name-field-paragraphes field--type-entity-reference-revisions field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div id="para-nb-6941" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p class="text-align-justify"><span><span>Cette biographie est la première paraissant en français de <strong>Mehmed Talaat (1874-1921) </strong>qui fut le dernier d’une longue lignée de ces Grands Vizirs (l’équivalent d’un Premier ministre) qui eurent la charge de diriger l’Empire ottoman.</span></span></p> <p class="text-align-justify"><span><span>Le personnage est pourtant bien plus que cela : il apparaît incontournable pour le rôle qu’il a joué dans la bascule entre l’empire ottoman finissant et <strong>la naissance de la république turque</strong> – au point, selon l’auteur, de disputer à Mustapha Kemal "Atatürk" le titre de "père de la Turquie moderne" qui lui est traditionnellement dévolu. </span></span></p> <p class="text-align-justify"><span><span>Talaat Pacha s’impose aussi pour avoir contribué à définir, dès l’orée du <span>XX</span><sup>e</sup> siècle, quelques notions appelées à occuper le devant de la scène dans les décennies suivantes : le <em>jihad</em>, le parti unique, le gouvernement révolutionnaire, toutes coulées dans le creuset de l’expérience politique des "Jeunes-Turcs". Talaat peut être tenu pour <strong>l’artisan majeur de la politique turco-nationaliste</strong> d’État post-ottomane. Durant les guerres balkaniques et la Première Guerre mondiale, il a développé sa conception du pouvoir en s’appropriant différents éléments d’un nationalisme messianique.</span></span></p> <p class="text-align-justify"><span><span>Mais, surtout, son nom demeure indissociablement lié au <strong>génocide arménien dont il est un des responsables directs</strong>, puisqu’il occupe <em>de facto</em> le pouvoir en Turquie de 1913 à 1918 et parce qu'il a personnellement <span>planifié, élaboré et mis en œuvre l’extermination des Arméniens ottomans.</span> Démis de ses fonctions à la fin de la guerre, condamné à mort par contumace à Constantinople précisément pour son rôle dans le génocide, exilé en Allemagne, il est assassiné en 1921 à Berlin par un jeune Arménien, Soghomon Telirian, qui sera acquitté. Les chapitres sur cet épisode ouvrent d'ailleurs l'ouvrage. </span></span></p> <p class="text-align-justify"><span><span><span>Alors que la Turquie célèbre <strong>le centenaire de sa fondation en 1923,</strong> cet ouvrage porte un regard décalé, en amont, sur cette naissance liée à la quasi-disparition des communautés chrétiennes du pays. L</span>’édition anglaise chez Princeton University Press en 2018 et surtout la traduction turque ont été <strong>saluées par les historiens</strong>. La publication de cet ouvrage en français constitue un événement non seulement pour les chercheurs qui travaillent sur la Turquie du XX<sup>e</sup> siècle ou la fin de l’Empire ottoman, mais pour tous ceux qui s'intéressent à la formation du Moyen-Orient contemporain, à l’Arménie et aux diasporas arméniennes.</span></span></p></div> </div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-6942" class="paragraph paragraph--type--para-image paragraph--view-mode--default"> <div class="image-desc-wrapper"> <figure><div class="field field--name-field-para-image field--type-image field--label-hidden field--item"><img src="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/1%20-%20Recherche/H2023_2023-05-KIESER-talaat%20pasha.jpg?itok=7Ve5jOKM" width="426" height="650" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /></div></figure></div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-6943" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p><span><span><span>Auteur de nombreux ouvrages, <strong>Hans-Lukas Kieser,</strong> est professeur associé à l'université de Newcastle (Australie) et à l'université de Zurich (Suisse). Il fait partie des quelques historiens qui ont renouvelé l’historiographie de l’Empire ottoman finissant et de la Turquie contemporaine.</span></span></span></p> <p>L'édition française de cet ouvrage, traduit de l'allemand par Gari Ulubeyan, a fait l'objet d'une préface d'<strong>Antoine Garapon</strong>. </p> <p>La traduction a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. </p> <p>Cet ouvrage, publié chez <a href="https://www.cnrseditions.fr/catalogue/">CNRS Éditions</a>, parait jeudi 25 mai 2023. </p></div> </div> </div></div> </div> <div class="decouvrez-aussi-out"> <div class="field field--name-field-decouvrez-aussi field--type-entity-reference field--label-above clearfix"> <h2 class="domaine-color">Découvrez aussi</h2> <div class="field__items "> <div class="field--item col-sm-6"><div data-history-node-id="48462" class="node node--type-article node--view-mode-tres-court domaine-memoire ds-1col clearfix"> <div class="domaine-typologie domaine-color"> <div class="field field--name-field-domaine field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/projets" hreflang="fr">Mémoire</a></div> <div class="field field--name-field-typologie field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/exposition" hreflang="fr">Exposition</a></div></div> <div class="field field--name-node-title field--type-ds field--label-hidden field--item"><h3><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/le-genocide-des-armeniens-de-lempire-ottoman-stigmatiser-detruire-exclure" hreflang="fr">Le génocide des Arméniens de l'Empire ottoman. Stigmatiser, détruire, exclure.</a></h3></div> </div> </div> <div class="field--item col-sm-6"><div data-history-node-id="48588" class="node node--type-article node--view-mode-tres-court domaine-memoire ds-1col clearfix"> <div class="domaine-typologie domaine-color"> <div class="field field--name-field-domaine field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/projets" hreflang="fr">Mémoire</a></div> <div class="field field--name-field-typologie field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/exposition" hreflang="fr">Exposition</a></div></div> <div class="field field--name-node-title field--type-ds field--label-hidden field--item"><h3><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/lenvers-du-chemin-sur-les-traces-du-genocide-armenien" hreflang="fr">L'Envers du chemin. Sur les traces du génocide arménien</a></h3></div> </div> </div> <div class="field--item col-sm-6"><div data-history-node-id="48390" class="node node--type-article node--view-mode-tres-court domaine-memoire ds-1col clearfix"> <div class="domaine-typologie domaine-color"> <div class="field field--name-field-domaine field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/projets" hreflang="fr">Mémoire</a></div> <div class="field field--name-field-typologie field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/film" hreflang="fr">Film</a></div></div> <div class="field field--name-node-title field--type-ds field--label-hidden field--item"><h3><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/voyage-en-anatolie-de-bernard-mangiante" hreflang="fr">Voyage en Anatolie, de Bernard Mangiante</a></h3></div> </div> </div> <div class="field--item col-sm-6"><div data-history-node-id="48482" class="node node--type-article node--view-mode-tres-court domaine-memoire ds-1col clearfix"> <div class="domaine-typologie domaine-color"> <div class="field field--name-field-domaine field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/projets" hreflang="fr">Mémoire</a></div> <div class="field field--name-field-typologie field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/film" hreflang="fr">Film</a></div></div> <div class="field field--name-node-title field--type-ds field--label-hidden field--item"><h3><a href="https://www.fondationshoah.org/memoire/les-chemins-arides-arnaud-khayadjanian" hreflang="fr">Les Chemins arides - Arnaud Khayadjanian</a></h3></div> </div> </div> </div> </div></div> </div> </div> Thu, 13 Apr 2023 12:11:21 +0000fms49935 at https://www.fondationshoah.org New directions in study of the Roma Genocide - The Wiener Holocaust Library & Université of Cambridge https://www.fondationshoah.org/recherche/new-directions-study-roma-genocide-wiener-holocaust-library-universite-cambridge <div data-history-node-id="49933" class="layout layout--onecol"> <div class="layout__region layout__region--content"> <div class="date-out"> <div class="date-inside"> <div class="field field--name-field-date-affichage field--type-string field--label-hidden field--item">2023</div></div></div> <div class="field field--name-field-paragraphes field--type-entity-reference-revisions field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div id="para-nb-6933" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p class="text-align-justify"><span lang="DE" xml:lang="DE" xml:lang="DE"><span><strong>The <a href="https://wienerholocaustlibrary.org/">Wiener Holocaust Library</a>, </strong>institution réputée et l'<strong>University of Cambridge</strong> ont proposé à de jeunes chercheurs européens qui travaillent sur les persécutions et le génocide des Roms et des Sintis en Europe de présenter leurs travaux lors de deux journées d'études à Londres. </span></span></p> <p class="text-align-justify"><span><span>Depuis plusieurs années, les chercheurs ont recours aux <strong>témoignages oraux</strong> et aux <strong>trajectoires individuelles et familiales</strong> pour combler notamment les lacunes des archives sur certains sujets. Cette <strong>nouvelle orientation historiographique</strong> est particulièrement importante concernant l’histoire du génocide Rom. De nouvelles perspectives s’ouvrent. La confrontation des travaux couvrant différents territoires européens permettront de mieux cerner les caractéristiques du génocide Tsigane et ses spécificités locales. </span></span></p> <p class="text-align-justify"><span lang="DE" xml:lang="DE" xml:lang="DE"><span>Ces contributions, très diverses et émanant de chercheurs de nombreux pays européens, portent aussi bien sur des exemples de <strong>micro-histoire</strong> (histoire d'une famille, d'un lieu), les témoignages comme objets d'étude, les aspects juridiques, les mémoriaux, la place des enfants dans ces génocides, etc.</span></span></p> <p class="text-align-justify"><span lang="DE" xml:lang="DE" xml:lang="DE"><span>Fait assez rare, des<strong> jeunes chercheurs</strong> <strong>d’origine Rom</strong> participeront à cette rencontre. </span></span></p> <p class="text-align-justify"><span lang="DE" xml:lang="DE" xml:lang="DE"><span>Un chercheur, boursier de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, Grégoire Cousin, participe à cette rencontre.</span></span></p> <p class="text-align-justify"><span lang="DE" xml:lang="DE" xml:lang="DE"><span><a href="https://wienerholocaustlibrary.org/2023/03/23/symposium-new-directions-in-the-study-of-the-roma-genocide/">Programme complet</a> des deux journées. Ou <a href="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/1%20-%20Recherche/Programme%20conf%C3%A9rence%20Wiener%20Holocaust%20Library.pdf">PDF à télécharger</a>. </span></span></p></div> </div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-6934" class="paragraph paragraph--type--para-image paragraph--view-mode--default"> <div class="image-desc-wrapper"> <figure><div class="field field--name-field-para-image field--type-image field--label-hidden field--item"><img src="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/1%20-%20Recherche/H2023_Colloque%20Cambridge-G%C3%A9nocideRom_Margareta_Kraus.jpg?itok=1PDYlV-T" width="450" height="640" alt="New directions in study of the Roma Genocide - The Wiener Holocaust Library & Université of Cambridge" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /></div> <figcaption class="field--name-field-para-image-desc"><p>Margarete Kraus, une Rom tchèque qui fut déportée à Auschwitz. © Wiener Holocaust Library Collections</p></figcaption></figure></div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-6935" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p>Mercredi 10 et jeudi 11 mai 2023, Londres (GB)</p> <p> </p> <p>Ces journées d'études ont reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. </p> <p><span><span>Depuis sa création, la FMS soutient les projets liés à la mémoire des persécutions contre les Tsiganes, Roms et Sinti pendant la Seconde guerre mondiale.</span></span></p></div> </div> </div></div> </div> <div class="decouvrez-aussi-out"> <div class="field field--name-field-decouvrez-aussi field--type-entity-reference field--label-above clearfix"> <h2 class="domaine-color">Découvrez aussi</h2> <div class="field__items "> <div class="field--item col-sm-6"><div data-history-node-id="48295" class="node node--type-article node--view-mode-tres-court domaine-recherche ds-1col clearfix"> <div class="domaine-typologie domaine-color"> <div class="field field--name-field-domaine field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/recherche/projets" hreflang="fr">Recherche</a></div> <div class="field field--name-field-typologie field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/taxonomy/term/8" hreflang="fr">Publication</a></div></div> <div class="field field--name-node-title field--type-ds field--label-hidden field--item"><h3><a href="https://www.fondationshoah.org/recherche/roms-tsiganes-nomades-un-malentendu-europeen-dir-catherine-coquio-jean-luc-poueyto" hreflang="fr">Roms, Tsiganes, Nomades. Un malentendu européen - Dir. Catherine Coquio, Jean-Luc Poueyto</a></h3></div> </div> </div> <div class="field--item col-sm-6"><div data-history-node-id="49561" class="node node--type-article node--view-mode-tres-court domaine-recherche ds-1col clearfix"> <div class="domaine-typologie domaine-color"> <div class="field field--name-field-domaine field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/recherche/projets" hreflang="fr">Recherche</a></div> <div class="field field--name-field-typologie field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/ajouter-un-terme-4" hreflang="fr">Projet de recherche</a></div></div> <div class="field field--name-node-title field--type-ds field--label-hidden field--item"><h3><a href="https://www.fondationshoah.org/recherche/la-persecution-des-roms-sinti-et-voyageurs-en-alsace-annexee-1940-1944-par-theophile" hreflang="fr">"La persécution des Roms, Sinti et voyageurs en Alsace annexée, 1940 – 1944" par Théophile Leroy</a></h3></div> </div> </div> </div> </div></div> </div> </div> Fri, 07 Apr 2023 13:12:25 +0000fms49933 at https://www.fondationshoah.org Lire la Shoah par balles, J.S. Foer, N.Krauss, D. Mendelsohn - Laurence Benarroche https://www.fondationshoah.org/recherche/lire-la-shoah-par-balles-js-foer-nkrauss-d-mendelsohn-laurence-benarroche <div data-history-node-id="49930" class="layout layout--onecol"> <div class="layout__region layout__region--content"> <div class="date-out"> <div class="date-inside"> <div class="field field--name-field-date-affichage field--type-string field--label-hidden field--item">Vient de paraître aux éditions des Presses Universitaires de Provence</div></div></div> <div class="field field--name-field-paragraphes field--type-entity-reference-revisions field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div id="para-nb-6922" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p class="text-align-justify"><span><span>Laurence Benarroche se concentre sur <strong>trois écrivains juifs américains </strong>de la troisième génération, Daniel Mendelsohn, Nicole Krauss et Jonathan Safran Foer, qui, habités par la mémoire des persécutions nazies subies par leurs familles respectives dans ce qu'on a appelé <strong>"la Shoah par balles",</strong> ont construit des œuvres très personnelles pour faire le deuil de la perte et nous faire hériter de ce passé, plus que pour nous instruire d’une réalité proprement historique.</span></span></p> <p class="text-align-justify"><span><span>En démontrant comment les descriptions précises d’un destin individuel peuvent tendre à l’universel, Laurence Benarroche nous fait prendre conscience que <strong>ce mode de transmission qu’est la fiction littéraire</strong> - une fiction amplement nourrie de témoignages et de consultations d’archives - peut rendre aux yeux du lecteur les faits parfois plus marquants que des informations quantitatives et ressusciter, en gommant l’anonymat des exécutions de masse, un passé concret, qui, au fur et à mesure qu’on le découvre par la lecture, devient presque palpable. Ainsi le lecteur – dont elle souligne le rôle prépondérant - devient-il à son tour un témoin chargé d’en transmettre la mémoire collective.</span></span></p> <p class="text-align-justify"><span><span>L'auteure étudie avec minutie la façon qu’ont eue ces trois auteurs de nous <strong>transmettre par bribes et de manière volontairement décousue des moments extrêmement douloureux de "la Shoah par balles", </strong>notamment en Ukraine et en Pologne. Elle explique par quels procédés d’écriture et de structure de récit (parfois gigogne) ceux-ci nous prennent à témoins, nous lecteurs, au travers de coupures et de silences pour nous transmettre ce passé si lourd à porter dont ils ont douloureusement hérité et pour lequel ils sont en quête d’informations. Laurence Benarroche analyse les raisons qui les ont conduits à l’écriture de tels récits ; elle les place en miroir pour établir entre eux des points communs : <strong>injonction à ne pas oublier</strong>, transmission de la mémoire, lecture basée sur le questionnement, à l’image de la tradition juive. Autrement dit, comment s’emparer d’un héritage en l’interrogeant.</span></span></p> <p class="text-align-justify"><span><span><strong><em>Les Disparus</em>, de Daniel Mendelsohn </strong>(Flammarion, 2006), par sa maîtrise magistrale dans la démonstration et l’utilisation des <em>midrashim</em>, a connu un rayonnement international depuis sa parution en 2006. Il est mis parallèle avec d'autres œuvres de fiction de Nicole Krauss - <em>L'Histoire de l'amour</em> (Gallimard, 2006) et <em>La grande maison</em> (éditions de l'Olivier, 2011) - et Jonathan Safran Foer - <em>Tout est illuminé</em> (Seuil, 2004) - qui ont toutes les raisons de lui être comparées même si, aucune n’en a la puissance. C’est peut-être ce qui fait l’originalité et la richesse de cette étude de littérature comparée.</span></span></p></div> </div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-6923" class="paragraph paragraph--type--para-image paragraph--view-mode--default"> <div class="image-desc-wrapper"> <figure><div class="field field--name-field-para-image field--type-image field--label-hidden field--item"><img src="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/styles/max_1300x1300/public/1%20-%20Recherche/H2023_CouvShoasballesP_LaurenceBenarroche_0.jpg?itok=N-Q_dwal" width="455" height="650" alt="Lire la Shoah par balles, J.S. Foer, N.Krauss, D. Mendelsohn - Laurence Benarroche" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /></div></figure></div> </div></div> <div class="field--item"><div id="para-nb-6924" class="paragraph paragraph--type--para-texte paragraph--view-mode--default"> <div class="field field--name-field-para-texte field--type-text-long field--label-visually_hidden"> <div class="field--label sr-only">Texte</div> <div class="field--item"><p class="text-align-justify">Laurence Benarroche est universitaire, enseignante à l’université d’Aix-Marseille et <strong>titulaire d’un doctorat en littérature des États-Unis sur l’écriture contemporaine de la Shoah</strong>. Dans ses recherches, elle s’intéresse à l’écriture de soi, à l’écriture du trauma – et particulièrement de l’après-coup de la Shoah – et à la judéité ainsi qu’à sa transmission.</p> <p class="text-align-justify"> </p> <p>Ce livre, issu de la thèse de l'auteure, est publié aux <a href="https://presses-universitaires.univ-amu.fr/lire-shoah-balles">éditions des Presses Universitaires de Provence</a> et a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. </p> <p> </p> <p>Télécharger <a href="https://www.fondationshoah.org/sites/default/files/1%20-%20Recherche/tdm_LIRESHOAH.pdf">la table des matières.(pdf)</a></p></div> </div> </div></div> </div> <div class="decouvrez-aussi-out"> <div class="field field--name-field-decouvrez-aussi field--type-entity-reference field--label-above clearfix"> <h2 class="domaine-color">Découvrez aussi</h2> <div class="field__items "> <div class="field--item col-sm-6"><div data-history-node-id="49754" class="node node--type-article node--view-mode-tres-court domaine-recherche ds-1col clearfix"> <div class="domaine-typologie domaine-color"> <div class="field field--name-field-domaine field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/recherche/projets" hreflang="fr">Recherche</a></div> <div class="field field--name-field-typologie field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><a href="https://www.fondationshoah.org/taxonomy/term/8" hreflang="fr">Publication</a></div></div> <div class="field field--name-node-title field--type-ds field--label-hidden field--item"><h3><a href="https://www.fondationshoah.org/recherche/la-litterature-inouie-temoigner-des-camps-dans-lapres-guerre-ariane-santerre" hreflang="fr">La Littérature inouïe. Témoigner des camps dans l'après-guerre - Ariane Santerre</a></h3></div> </div> </div> </div> </div></div> </div> </div> Mon, 27 Mar 2023 11:48:51 +0000fms49930 at https://www.fondationshoah.org