Menu Rechercher
Le Journal d'Anne Frank - Compagnie Spectabilis
Représentation : jeudi 10 et vendredi 11 décembre 2020 – La Chapelle sur Erdre (44)

La Compagnie Spectabilis propose une adaptation théâtrale inédite du Journal d'Anne Frank, destinée en particulier au jeune public, avec pour ambition de partager l'humanité de la jeune fille, son humour, sa vivacité, son talent littéraire, mais aussi le message de son Journal à la portée universelle. 

La Pluie, de Daniel Keene
2019

Hanna raconte comment, il y a longtemps, des gens pressés de monter dans un train lui ont donné des objets de toutes sortes. Obsédée par le souvenir de ces silhouettes imprécises, elle finira par remettre un visage sur l’ombre de cet enfant qui lui avait donné une bouteille contenant de l’eau de pluie. Une évocation pudique de ces "voyageurs" jamais revenus.

Le corbeau blanc
Représentations du jeudi 23 au dimanche 26 janvier 2020, à Asnières-sur-Seine

En imaginant le face-à-face entre Adolf Eichmann et une psychologue avant le procès du criminel nazi, la pièce explore avec justesse les mécanismes qui ont abouti à la Shoah, tout en interrogeant notre capacité de résistance à la barbarie. 

Der tish (La Table), une pièce d’Ida Fink
Représentation : dimanche 22 mars 2020, 16h à Bruxelles

Vingt-cinq ans après le massacre des Juifs d’une bourgade polonaise par la Gestapo, un procureur recueille les témoignages de survivants afin d’identifier et de juger les coupables. Une pièce du Troïm Teater en yiddish (surtitré français).

L'Empereur d'Atlantis - Viktor Ullmann
Représentation : jeudi 7 mai 2020, 20h30 à Aix-en-Provence

Écrit par Viktor Ullmann dans le camp-ghetto de Terezín en 1943, L’Empereur d’Atlantis a été présenté, en avril 2019, devant 1000 collégiens et lycéens, au Site-mémorial du camp des Milles dans le cadre d'une action éducative et culturelle de grande ampleur, impliquant 360 adultes et enfants du Vaucluse. Le spectacle est rejoué cette année. 

La Chauve-souris de Johann Strauss
2019

La Chauve-souris, opérette emblématique de Johann Strauss (1825-1899), fut représentée en 1944 dans le camp de Terezín. Cette histoire méconnue a inspiré à Célie Pauthe une nouvelle mise en scène, proposée par l’Opéra national de Paris.