Menu Rechercher

    Rencontres avec des auteurs de la Collection Témoignages de la Shoah

    Rencontres organisées par le Mémorial de la Shoah : dimanche 11 avril 2021, 14h, en ligne
    Texte

    Le Mémorial de la Shoah propose des rencontres avec les auteurs de cinq ouvrages de notre collection Témoignages de la Shoah (éditions le Manuscrit / FMS).  Anciens enfants cachés, résistants, internés ou déportés, ils parleront de leurs parcours, ou de ceux de leurs parents, pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Ces rencontres se tiendront en ligne.

    Evènement gratuit sur inscription

    Texte

    Dimanche 11 avril 2021, 14h : Témoignages
     

    Au soir de sa vie, Paulette Angel-Rosenberg revient sur les années si marquantes de sa jeunesse, vécues pendant la guerre. Elle raconte l'internement, la Résistance, l'exécution de son père et cette pulsion de vie qui lui a permis de vivre jusqu'à plus de 90 ans.  
     

    Ayant perdu ses parents dans un bombardement en Pologne au début de la guerre, Irena Milewska va consacrer une partie de sa vie à retrouver ses origines, dans une (en)quête aussi douloureuse que salutaire dans diverses archives et aux quatre coins du monde. 
     

    Albert Lamantowicz avait 7 ans en 1939, au début de la Seconde Guerre mondiale. Il raconte dans ses mémoires comment, avec sa famille, il a traversé la guerre, de passages clandestins de frontières en changements de domiciles, d'écoles et de milieux, toujours sur le qui-vive. 
     

    Ces trois rencontres seront animées par Claude Bochurberg, militant de la mémoire.

     

    Dimanche 11 avril 2021, 16h30 : rencontres
     

    Hans Callmann est jeune juif allemand réfugié en France dès 1931. Déporté à Auschwitz en mai 1944, il devra sa survie à sa découverte de la foi et à son attachement pour les histoires mythiques de son Allemagne natale, comme celle de la Lorelei. 

    En présence de Claire Monaco, fille d’Hans Callmann.
     

    Issue d'une famille juive modeste vivant aux confins de la Roumanie et de la Hongrie, Élisabeth est déportée en juin 1944 à Auschwitz. Seule survivante de sa famille, elle choisit la France pour sa nouvelle vie et fonde une grande famille avec son mari rencontré sous les bombardements. 

    En présence de Rose-Marie DucheminFlorence Sentuc et Myriam Sentuc, proches d'Elisabeth Sentuc, et de Willy Coutin, historien, professeur d’histoire- géographie.
     

    Ces deux rencontres seront animées par Philippe Weyl, responsable de la collection Témoignages de la Shoah à la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Evènement gratuit sur inscription

    Partager

    | |