Menu Rechercher

Mémoire

Prochaine date limite de dépôt des dossiers : mercredi 4 janvier 2023

La commission soutient des projets de tous types permettant de transmettre l’histoire de la Shoah, ou des autres génocides, auprès du grand public francophone. Il peut s’agir de projets mémoriels et commémoratifs variés : films, livres, expositions, pièces de théâtre, manifestations culturelles… adaptés à l’intérêt et aux besoins des publics auxquels il s’adresse.

Peloton d'exécution au Mont-Valérien
Dimanche 18 décembre 2022

Le 15 décembre 1941, 75 otages juifs et communistes, résistants ou opposants au nazisme, furent fusillés au Mont-Valérien par les autorités allemandes d'occupation. Une rencontre et une cérémonie sont organisées au Mémo pour commémorer cet événement.

80 ans de la déportation des Juifs grecs en France
Novembre et décembre 2022

Le 5 novembre 1942, la quasi-totalité des Juifs de nationalité grecque habitant Paris est raflée par la police française sur ordre des Allemands. Les 1060 personnes arrêtées, originaires pour la plupart de Salonique, seront déportées par les convois nos 44 et 45 des 9 et 11 novembre 1942.

Mémorial de la Shoah
Dimanche 2 octobre 2022, 10h15 au Mémorial de la Shoah, Paris

Comme chaque année, une commémoration dédiée aux victimes de la Shoah mortes sans sépulture se tient sur le parvis du Mémorial de la Shoah à Paris. Après une allocution de Serge et Beate Klarsfeld, le kaddish sera récité par le rabbin Mévorah Zerbib.

Simone Veil et ses sœurs nées Jacob - David Teboul
Diffusion : dimanche 9 octobre 2022, 23h10 sur France 5

En puisant dans le matériau inédit de la correspondance interne et des albums photos de la famille Jacob, ce film raconte l'incroyable lien qui unissait Simone Veil et ses sœurs, issues d'une famille unie et aimante, dont le destin fut brisé par la Seconde Guerre mondiale et la Shoah.

Dimanche 25 et mercredi 28 septembre 2022

Le 24 septembre 1942, 1574 Juifs roumains sont raflés en région parisienne. Arrêtés par la police française sur ordre de l'occupant allemand, ils seront pour la plupart déportés par les convois nos 37 et 38, partis les 25 et 28 septembre de Drancy à destination d'Auschwitz.