Menu Rechercher

La Fondation

La Fondation pour la Mémoire de la Shoah soutient des projets dans 6 domaines : la recherche universitaire ; la transmission de la mémoire (témoignages, lieux de mémoire...) ; l'enseignement de l'Histoire ; la culture juive ; la solidarité envers les survivants de la Shoah ; la lutte contre l’antisémitisme et le dialogue interculturel.

La Fondation est née en 2000, dans le cadre de la reconnaissance des responsabilités de la France dans la Shoah. Elle a été conçue pour diffuser les connaissances relatives aux persécutions antisémites commises durant la Seconde Guerre mondiale. Ses missions se sont élargies à l’aide aux survivants de la Shoah, la préservation de la culture juive et l’étude des autres génocides, puis à la lutte contre l’antisémitisme et au dialogue interculturel.

2 juillet 2016

Survivant de la Shoah et Prix Nobel de la Paix, Elie Wiesel s'est éteint le 2 juillet 2016 à l'âge de 87 ans. À l'instar de Primo Levi et d'Imre Kertész, il était l'une des plus grandes voix de la mémoire de la Shoah. Marqué par son expérience des camps et profondément pétri par les principes du judaïsme, il était une figure morale de notre temps. Avec lui s’éteint un humaniste dont le message de fraternité restera dans les mémoires. Nos pensées vont vers sa famille et ses proches.

Vous souhaitez obtenir un soutien financier pour vous aider à réaliser un projet en lien avec les missions de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

La Fondation reçoit des propositions de projets variés tout au long de l’année. Après en avoir accusé réception, l’équipe de la FMS mène une instruction approfondie de chacun d’entre eux. Si tous les critères d’éligibilité sont remplis, le dossier est présenté pour avis à la commission thématique concernée, puis pour décision au Bureau et éventuellement au Conseil d’Administration de la Fondation.

 

Novembre 2015

Le 13 novembre 2015, Paris a été frappé par des actes de terrorisme d'une ampleur inégalée. Aujourd'hui, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah s'associe pleinement à l'hommage national rendu aux victimes de ces attentats. Toutes nos pensées se tournent vers elles, vers leur famille et vers leurs proches. Face à la barbarie djihadiste, nous ne céderons pas à la terreur et continuerons à défendre les valeurs humanistes.

Octobre 2015

Le Président de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah a donné une interview au magazine L'Arche. Il y évoque les grandes questions d'actualité, les défis qui se posent aux Juifs de France et l'action de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Décès de Jacques Andréani

C'est avec tristesse que nous avons appris le décès de Jacques Andréani, samedi 25 juillet 2015, à l'âge de 85 ans. Diplomate accompli, il a notamment représenté la France en Égypte, en Italie, aux États-Unis. Mettant ses compétences au profit de la mission Matteoli, il a conduit les négociations entre les États-Unis et la France qui ont permis la création de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Il continuait depuis à participer activement à ses travaux.

Février 2015

La Fondation pour la Mémoire de la Shoah crée une commission ad hoc consacrée à la lutte contre l’antisémitisme et au dialogue interculturel. Dotée d’un budget de 2,4 millions d’euros en 2015, cette commission examinera les projets innovants visant à combattre l’antisémitisme sous toutes ses formes. Elle soutiendra aussi les initiatives œuvrant au rapprochement entre les différentes communautés culturelles qui composent la société française.