Menu Rechercher
L’Algérie sous Vichy
2021

De l’été 1940 à l’été 1943, l’Algérie française se donne avec enthousiasme à la révolution nationale voulue par Pétain. Ce dont de nombreux Européens d’Algérie rêvent depuis longtemps s’accomplit : rétablissement de l’ordre colonial, mise au pas des populations et abrogation du décret Crémieux qui avait fait des Juifs d’Algérie des citoyens français.

Talila
Projection-conférence : jeudi 2 juin 2022, 19h30 à la Maison de la Culture Yiddish, Paris

À travers la lecture de textes extraits de son livre Notre langue d’intérieur, Talila propose une évocation émouvante et nostalgique d’un monde yiddish parisien aujourd'hui disparu. Un bel hommage, en parole et en musique.

Pingouin & Goéland et leurs 500 petits - Michel Leclerc
Projection dans le cadre de l'hommage à Marianne Cohn : dimanche 18 septembre 2022, 18h, Annemasse

Michel Leclerc retrace l'histoire de la Maison d'enfants de Sèvres. Tenue par Roger et Yvonne Hagnauer, dits "Pingouin et Goéland", elle a accueilli des centaines d'enfants, orphelins de guerre ou issus de familles juives persécutées.

2021

Jeune réalisatrice, Frankie est fascinée par sa grand-mère Julia, 94 ans, son histoire de survivante de la Shoah et sa personnalité joyeuse. Elle veut en faire l'héroïne de son film. Un émouvant portrait de famille.

Où est Anne Frank ! - Ari Folman
Sortie en salle mercredi 8 décembre 2021

Plus qu'une adaptation du célèbre Journal d'Anne Frank, le film d'animation d'Ari Folman cherche à redonner force et vie au message universel de cette adolescente morte à 15 ans à Bergen-Belsen.

Une archéologie du Judaïsme - Eliott Maintigneux
2021

L’histoire française, comme européenne, est souvent dépeinte comme une civilisation bâtie autour des clochers et des cathédrales. Mais l'essor de l'archéologie préventive a permis la mise au jour d'un grand nombre de vestiges du judaïsme, traces d'une communauté prospère implantée dans toute l'Europe.

2021

À l'hiver 1943 commence dans Paris "l'Opération Meuble". Dans trois annexes du camp de Drancy créés au cœur même de la capitale, les nazis forcent 800 prisonniers dits "demi-juifs" et non immédiatement déportables à trier les milliers d'objets pillés dans les 40 000 appartements appartenant à des familles juives. Ce butin était ensuite envoyé à des familles en Allemagne.