Menu Rechercher

    Sauvons les enfants - Catherine Bernstein et Grégory Célerse

    À voir en ligne jusqu'au jeudi 26 janvier 2023
    Texte

    Le 11 septembre 1942, près de 600 Juifs étrangers du nord de la France sont raflés et réunis dans une gare de triage de Lille. En voyant quelque 200 personnes rassemblées sur le quai en attendant le convoi funeste, vingt-trois cheminots vont prendre l'initiative d'en exfiltrer et d'en cacher plusieurs dizaines, en majorité des enfants. 

    Avec l'aide d'habitants du quartier, d'épouses et d'amis, d'employées de maison et d'infirmières, ces cheminots vont, à leurs risques et périls, contourner l’étroite surveillance des Allemands pour mettre en sûreté une quarantaine de personnes.

    Pour son livre Sauvons les enfants. Une histoire du comité lillois de secours aux Juifs, paru en 2016 et sur lequel s'appuie le film, l'historien Grégory Célerse a recueilli les témoignages de quelques-uns de ces cheminots restés discrets sur leur acte d'héroïsme. Ils racontaient alors avoir agi par humanité et solidarité, se doutant du danger encouru par les personnes arrêtées.

    Le film raconte ainsi cet épisode méconnu, pourtant l'un des plus importants sauvetages de Juifs en partance pour Auschwitz réalisé en Europe. Il s'appuie sur des archives, la reconstitution en maquette de la gare de Fives-Lille et sur les témoignages de plusieurs enfants qui furent alors sauvés, et pour certains ensuite cachés par l'abbé Stahl de Marcq-en-Barœul.

    Bande annonce

    Texte

    Documentaire, France, 2021, 63 min, Kuiv Productions / France Télévisions / Histoire TV

    Conseiller historique : Serge Klarsfeld.

    Sélectionné au FIGRA 2022 dans la catégorie Terre(s) d’Histoire, ce film a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
     

    Diffusion

    Lundi 19 septembre 2022, 22h50 sur France 3

    À voir en ligne jusqu'au jeudi 26 janvier 2023 

    Hélène Zupnik a 15 ans en 1942 lorsqu’elle est arrêtée avec sa mère. Elles seront cachées par René Douce dans un local de service de la gare. Photo : Kuiv Productions

    Partager

    | |