Menu Rechercher

    Nos artistes martyrs - Hersh Fenster

    Vient de paraître aux éditons du mahj / Hazan
    Texte

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, le journaliste et écrivain Hersh Fenster (Baranów, 1892 - Paris, 1964) se fait la promesse, s'il survit, de tout faire pour que les artistes juifs de l'École de Paris victimes de la barbarie nazie et leurs œuvres ne soient pas oubliés.

    En 1951, il tient parole en publiant, en yiddish, Undzere farpaynikte kinstler (Nos artistes martyrs), préfacé par Marc Chagall. Dans cet ouvrage, à la fois livre d'art et mémorial, il retrace le parcours de 84 artistes juifs assassinés durant la Seconde Guerre mondiale

    À partir de témoignages de survivants, d'une enquête minutieuse et de ses propres souvenirs, Fenster retrace le parcours de ces peintres, sculpteurs, illustrateurs de l'École de Paris dont la Shoah a abrégé l'existence, et parfois détruit l'œuvre. Avec beaucoup d'humanité, il fait revivre ces figures du Montparnasse des années 1920-1930. Parmi ces 84 artistes, certains sont célèbres comme Otto Freundlich ou Chaïm Soutine, d’autres moins, comme Etienne Farkas, Jacob Macznik ou Léon Weissberg. Bien d'autres, reconnus en leur temps, sont aujourd'hui oubliés. 

    Undzere farpaynikte kinstler est longtemps resté très confidentiel. L'ouvrage trouve aujourd'hui une nouvelle lumière avec cette première traduction en français, fruit d'une coopération entre le musée d'art et d'histoire du Judaïsme et la Maison de la culture yiddish - Bibliothèque Medem.

    Cette édition est enrichie d'un appareil critique et d'une nouvelle iconographie.

    Elle a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Nos artistes martyrs - Hersh Fenster
    Texte

    Traduit du yiddish par Nadia Déhan-Rotschild et Évelyne Grumberg

    Parution le 16 juin 2021 aux éditions Hazan / mahJ
     

    En parallèle de cette réédition avec les éditions Hazan, le mahJ organise l'exposition Hersh Fenster et le shtetl perdu de Montparnasse, qui présente notamment les œuvres de quelques-uns des artistes évoqués dans l’ouvrage, ainsi que des œuvres réalisées dans les camps de Beaune-la Rolande, de Compiègne et de Drancy et reproduites dans Undzere farpaynikte kinstler. 

     

    Rencontre

    Mercredi 16 juin 2021, 19h-21h

    Musée d'art et d'histoire du Judaïsme
    Auditorium
    Hôtel de Saint-Aignan
    71 Rue du Temple, 75003 Paris

    6 € / 4 € (tarif réduit et Amis du mahJ)

    Billetterie en ligne

    Partager

    | |