Menu Rechercher

Culture juive

Pierre Dac. Du côté d'ailleurs
Du jeudi 15 octobre 2020 au dimanche 28 février 2021 au musée d'art et d'histoire du Judaïsme, Paris

Plus de 250 documents issus des archives familiales, extraits de films, émissions télévisées et radiophoniques contribuent à éclairer le parcours personnel et l’œuvre de Pierre Dac : son imagination et son inventivité ont nourri la culture française savante et populaire d’un extraordinaire arsenal humoristique, dont on mesure encore aujourd'hui l'héritage. 

Un déracinement intégral - Sara Beth Koplik
Publié en janvier 2020 par l'Institut d'Etudes du Judaïsme

Cet ouvrage, traduit de l'anglais, relate l'histoire méconnue des Juifs d'Afghanistan, une communauté de 5000 personnes à son apogée au milieu du XIXe siècle. Les périls de la première moitié du XXe siècle ne feront qu'accélérer la disparition de cette communauté, en entraînant son exode massif vers l'État hébreu après sa création. 

Juifs d'ailleurs - Édith Bruder
Vient de paraître aux éditions Albin-Michel

Cet ouvrage collectif fait connaître, de manière inédite, la multitude de communautés juives existant aux quatre coins du monde, et montre le rôle majeur joué par les dispersions, les colonisations, les métissages dans l'histoire du peuple juif, si universelle et particulière à la fois. 

Le Baptême - Alfred Savoir et Fernand Nozière
Vient de paraître aux éditions de l'ADCJ

La pièce "Le Baptême", écrite en 1907, parle de la conversion des Juifs au catholicisme, dans le contexte particulier de la société de la Belle-Époque, peu après la réhabilitation du capitaine Dreyfus et le vote de la loi de séparation des Églises et de l'État de 1905. 

Couverture du livre Affaires personnelles d'Agata Tuszyńska
Vient de paraître aux éditions de l'Antilope

En 1968, la Pologne a de nouveau été traversée par une campagne antisémite. Toute une génération se retrouve obligée de partir, n’emportant que très peu d’"affaires personnelles". Cinquante ans plus tard, Agata Tuszyńska va à la rencontre de celles et de ceux qui ont dû quitter leur pays et se sont exilés à travers le monde.

Chagall, Modigliani, Soutine… Paris pour école, 1905-1940
Ouverture reportée en raison de la crise du Covid-19

Le mahJ consacre sa nouvelle exposition à la génération d’artistes arrivés à Paris entre 1904 et 1914, parmi lesquels beaucoup de juifs venus d'Europe de l'Est et de Russie. Malgré des styles différents, leur aventure commune a forgé l'expression d'"École de Paris".