Menu Rechercher

    Une augmentation très inquiétante des actes antisémites en 2021

    26 janvier 2022
    Texte

    Le Service de protection de la communauté juive publie, en ce début d'année 2022, un communiqué sur l'antisémitisme en France en 2021.

    Le nombre total d’actes antisémites recensés en 2021 est de 589, en hausse de 75% (contre 339 actes en 2020 un chiffre dont la baisse était due en grande partie aux confinements). Les violences physiques ont augmenté de 36 % comparativement à 2020.

    Les actes portant atteinte aux personnes représentent 45% des actes antisémites, dont 10% sont des agressions physiques. 

    Alors que la population juive représente 1% de la population française globale, elle concentre contre elle 73% des actes racistes portant atteinte aux personnes.
     

    Deux phénomènes inquiétants méritent une attention particulière : 

    • le fait que 25 % des agressions sont commises dans la sphère immédiate de la victime (voisinage de l'immeuble ou du quartier) ​
    • 10 % des menaces et 20 % des agressions s'accompagnent de l'usage d'une arme, le plus souvent un couteau.


    En 2021, il y a eu deux moments où ces agressions ont connu des pics :

    • en mai, pendant le déroulement de l'opération "Gardien des murailles" lancée par Israël contre le Hamas. 5 actes antisémites ont été recensés en moyenne par jour au cours de cette période. Il s'agit essentiellement d'insultes et de gestes menaçants. Dans près d'1/3 de ces actes, le thème de la Palestine est évoqué.
    • en août, pendant les premières mobilisations contre les restrictions sanitaires. Il s'agit essentiellement d'inscriptions antisémites désignant les Juifs comme les profiteurs, voire les instigateurs de la crise sanitaire.


    La Fondation pour la Mémoire de la Shoah soutient l'action du SPCJ.


    ► Lire le communiqué complet sur le site du SPCJ.

     

    Partager

    | |