Menu Rechercher

Publication

Victor Eskenazi, Un gentleman ottoman
Lior éditions - 2016

Victor Eskenazi, Juif ottoman né en 1906 à Constantinople, peut se prévaloir d'avoir vécu plusieurs vies, heureuses de surcroît. Sa ville natale est alors une métropole vibrante, un carrefour des langues et des cultures à la veille de grands bouleversements. 

Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2016

Lisa Mano est née en 1916 au sein d’une famille nombreuse et cultivée de Salonique, désormais grecque. Devenue Lisa Pinhas à la veille du conflit, elle a partagé en avril 1943 le sort de sa famille et de la communauté juive de la ville déportées et en quasi-totalité exterminées par les nazis.

Couverture de Si je reviens un jour
Éditions Flammarion - 2016

De Vienne et ses humiliations à Paris, en passant par la Suisse, au "camp des hébergés" de Beaune-la-Rolande jusqu’à la cache miraculeuse chez les bonnes sœurs, parmi des aliénées, Moriz Scheyer raconte la fuite sur les routes de France qui durera sept ans.

Em Habanim Seme’hah. Comme une mère attend ses enfants - Yissachar Shlomo Teichtal
Éditions ICS - 2016

Témoin puis victime de la Shoah, le rabbin Teichtal connut un sursaut de conscience. Sans renier ses convictions religieuses ni son obédience ultra-orthodoxe, il écrivit cet ouvrage dans lequel il met en cause l’attitude de rejet manifestée par les leaders du judaïsme orthodoxe face au sionisme laïque.

Dénaturalisés. Les retraits de nationalité sous Vichy - Claire Zalc Éditions du Seuil - 2016
Éditions du Seuil - 2016

"La France aux Français" : ce fut l’une des premières mesures du gouvernement de Vichy. La loi du 22 juillet 1940 prévoyait de réviser la naturalisation des Français naturalisés depuis 1927 et, même s’ils n’étaient pas cités explicitement, des Juifs en premier lieu.

Jean Vaislic
Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2016

En 1939, Jean Vaislic a 13 ans quand l’armée allemande entre dans Lodz. L’adolescent se retrouve sur les routes de Pologne, fuyant les nazis. De ferme en ferme, il erre, seul, durant des mois avant d’être arrêté en 1942. Plus de 70 ans après la Shoah, il a accepté de livrer son témoignage.

Et tout s'effondre. Journal du camp de Vught - Klaartje de Zwarte Walvisch
Notes de Nuits éditions - 2016

Couturière juive de 32 ans, Klaartje de Zwarte-Walvisch a tenu un journal pendant son internement au camp de Vught au Pays-Bas. Arrêtée avec son mari en mars 1943, elle sera déportée en juillet et exterminée à Sobibór. Dans son journal, elle décrit avec des mots simples l’horreur qui l’entoure sans jamais s’appesantir sur son propre sort. 

Couverture d'un livre de la collection "Histoire partagée"
Tallandier - 2016

Lancée par le Projet Aladin et les éditions Tallandier, la collection "Histoire partagée" présente de manière factuelle l'histoire commune des Juifs et des Musulmans dans les pays du Maghreb et du Moyen-Orient jusqu'en Iran. 

La Vie picaresque d’Eliya Karmona
Lior éditions - 2016

Eliya Karmona est né à Istanbul en 1869 dans l’une des familles juives les plus influentes de la ville. Son père ayant essuyé un revers de fortune, il dut cependant très tôt gagner sa vie. À travers l’un des chefs-d’oeuvre de la littérature judéo-espagnole, cet ouvrage nous livre un extraordinaire tableau de l’Empire ottoman à son couchant.

L'ennemi judéo-maçonnique dans la propagande franquiste (1936-1945) - Javier Domínguez Arribas
Éditions Honoré Champion - 2016

Les Juifs et les francs-maçons étaient quasiment absents de l’Espagne des premières années du franquisme. Pourtant, la propagande du régime a voulu les présenter comme deux forces étroitement liées qui conspiraient sans cesse contre les intérêts de la Patrie.