Menu Rechercher

Recherche

Diverging Fates - un programme de recherche sur le destin des gens de cirque dans l'Europe nazie
De janvier 2017 à décembre 2018

Ce programme de recherche sur deux ans a pour but d'examiner l'histoire des familles et artistes de cirque itinérant en Europe durant la Seconde Guerre mondiale. Il est mené par une équipe internationale et coordonné par le Center of Nordic Studies de l'université d'Helsinki.

Détail de l'affiche du colloque
Colloque jeudi 18 mai 2017 au Centre universitaire de Troyes

Depuis son adoption en 1990, l’incrimination des propos négationnistes n’a cessé d’être débattue en France. Récemment, un certain nombre d’évènements ont considérablement renouvelé l’actualité juridique de ce sujet. Ce colloque entend faire le point sur cette question juridique.

Juifs et marché de l'art parisien en contexte de guerre (XXe siècle) - revue Archvies juives
Revue Archives juives n°50/1, Éditions Les Belles Lettres, 2017

Les spoliations dans le domaine de l’art durant la Deuxième Guerre mondiale ont longtemps été occultées par les réseaux muséologiques et négligées par l'historiographie générale. Si des travaux récents ont permis d'y voir plus clair, beaucoup reste à dire et à découvrir sur cet aspect des persécutions antijuives, notamment en France.

Livres spoliés entreposés au dépôt d'Offenbach
Mars 2017, Paris - À voir en ligne

Ce colloque est organisé par le Centre Gabriel Naudé de l'Enssib, l'Institut d'histoire du temps présent et l'Université Paris Diderot, avec le soutien de la Bibliothèque nationale de France, de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et de la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations.

Revue Le Genre humain N° 56-57, Éditions du Seuil, 2016

Dans ce numéro de la revue Le Genre humain, Danielle Cohen-Levinas et Antoine Guggenheim ont choisi de privilégier l’analyse des modes d’imbrications entre philosophie, théologie et antijudaïsme. Les trois thèmes qui composent le titre de ce volume supposent d’emblée un quatrième terme : l’antisémitisme.

Edizioni dell'Orso - 2016

Ancien activiste d’extrême gauche, ouvrier, alpiniste, Erri De Luca est un écrivain «non-croyant» hanté par le texte biblique. Refusant toute autorité (qu’elle soit étatique, divine ou littéraire), il s’inscrit «contre» tous, dans un «à-côté», dans un hors norme traductif et exégétique biblique qui est pourtant norme de l’herméneutique rabbinique.