Menu Rechercher

Mémoire

Du mardi 8 janvier au dimanche 3 février 2019 au Théâtre du Rond-Point, Paris

Avant d’être déportée, une jeune Juive confie son œuvre à son médecin : "C’est toute ma vie." Muriel Coulin s’inspire de la vie de Charlotte Salomon, de ses textes, peintures et ébauches, et du roman de David Foenkinos, pour dresser le portrait vivant d’une jeunesse assassinée.

Monuments par défaut
Éditions de la revue Conférence - 2018

Quelle architecture inventer pour que la monumentalité se mette à l'épreuve de ce qu'elle commémore ? Dans cet ouvrage richement illustré, l’auteur décrit et analyse comment la mémoire s’est incarnée depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Écrivains et penseurs autour du Chambon-sur-Lignon
Exposition jusqu'au lundi 21 janvier 2019 à l'Université catholique de Lyon

Le Lieu de mémoire du Chambon-sur-Lignon propose une exposition sur les intellectuels qui ont séjourné sur le Plateau du Vivarais entre 1920 et 1950. Le parcours met notamment en lumière le parcours des penseurs juifs réfugiés au Chambon-sur-Lignon durant la Seconde Guerre mondiale.

Ma vie dans l’Allemagne d’Hitler, de Jérôme Prieur
Disponible en DVD et VàD - 2018

À l’été 1939, une grande enquête est lancée par trois professeurs de Harvard auprès des Allemands qui se sont exilés après l'arrivée d'Hitler au pouvoir. Ce film nous fait entendre la voix de ces femmes et de ces hommes qui ont réussi à fuir à temps le pays des nazis.

Yancov
Représentations jusqu'au dimanche 29 juillet 2018 au Festival Off d'Avignon

Enfant juif rescapé des camps nazis, Yancov arrive en France après la libération de Buchenwald. Avec l'aide de Donna, la directrice de l'établissement qui l'accueille, il va tenter de se reconstruire, lui l'enfant de 11 ans qui affirme en avoir 100.

François Szulman
Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2018

Artiste-peintre reconnu, François Szulman évoque ici son enfance dans le "Yiddishland" parisien. Né en 1931, François grandit dans le milieu modeste des émigrés juifs polonais ayant fui la misère et l’intolérance. Soutenu par un voisin peintre, il développe un don pour le dessin.

Dimanche 27 mai 2018

La Journée nationale de la Résistance a été instaurée par la loi du 19 juillet 2013. Elle se tient chaque année le 27 mai en référence à la première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR), le 27 mai 1943. Cette journée fournit l'occasion d'une réflexion sur les valeurs de la Résistance. La communauté éducative est invitée à s’y associer.