Menu Rechercher

Mémoire

La commission soutient des projets de tous types permettant de transmettre l’histoire de la Shoah, ou des autres génocides, auprès du grand public francophone. Il peut s’agir de projets mémoriels et commémoratifs variés : films, livres, expositions, pièces de théâtre, manifestations culturelles… adaptés à l’intérêt et aux besoins des publics auxquels il s’adresse.

Cabaret dans le ghetto. D’après "ce que je lisais aux morts" de Wladyslaw Szlengel
Représentations : du lundi 8 janvier au samedi 27 janvier 2018, Théâtre de l’Épée de bois, Paris

Justine Wojtyniak adapte pour la scène les poèmes de Wladyslaw Szlengel, jeune chansonnier et cabarettiste du ghetto de Varsovie. Au quotidien terrifiant, il opposait l'humour et l'ironie. Jusqu'à la fin, dans les cachettes du ghetto, il parvint à faire rire. 

Image du spectacle Lotte et le Murmure des tableaux. Crédits : Nigra Kiso
Représentation : dimanche 8 avril 2018, Montpellier

Ce spectacle parlé-chanté propose une rencontre avec Charlotte Salomon à travers son unique oeuvre, magistrale : Vie ? Ou Théâtre ?. Sur scène, couleurs et musiques se répondent pour retracer l'histoire de la famille de "Lotte", marquée de petits bonheurs et grands malheurs.

Le Mémorial de la Shoah est le premier partenaire de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Grâce au soutien permanent de la Fondation, le Mémorial a pu se développer et accueillir un nombre croissant de visiteurs (individuels, groupes scolaires, chercheurs…).

Peloton d'exécution au Mont-Valérien
Dimanche 17 décembre 2017 au Mont-Valérien et au Mémorial de la Shoah

Le 15 décembre 1941, 75 otages juifs et communistes, résistants ou opposants au nazisme, furent fusillés au Mont-Valérien par les autorités allemandes d'occupation. Visite, conférence et cérémonie marqueront le 76e anniversaire de cette exécution.

Wagon
Cérémonies en 2018 à la mémoire des déportés des convois n° 46 à 63

À la suite des commémorations qui se sont déroulées en 2017, dix-sept cérémonies sont organisées en 2018 à la mémoire des Juifs de France déportés au cours de l’année 1943. Lors de chaque cérémonie, les noms des déportés de chaque convoi sont lus.

Serge et Beate Klarsfeld lors de l’ouverture du procès de Cologne, 23 octobre 1979. Picture Alliance
Jusqu'au dimanche 29 avril 2018, Mémorial de la Shoah, Paris

Le Mémorial de la Shoah retrace pour la première fois le parcours de Beate et Serge Klarsfeld en faveur des victimes de la Shoah et de la connaissance historique, contre l’impunité d’anciens responsables de la Solution finale et contre l’antisémitisme.

L'oubli. Une pièce de Julie Benegmos d'après Amélia Finkelstein
Représentations : mercredi 10 et jeudi 11 janvier 2018 à Montpellier

Alma, 20 ans, tente de fuir un passé familial devenu trop lourd à porter : la Shoah. Persuadée que "nous avons perdu le sens du mot humanité", elle cherche des moyens d’échapper à la réalité. Pour oublier, elle fuit dans les écrans et les jeux vidéo.

Affiche de l'exposition Marc Ash
Jusqu'au dimanche 28 janvier 2018 au Mémorial du camp des Milles, Aix-en-Provence

Cette exposition du peintre Marc Ash se compose d'œuvres picturales et d'installations traitant de la Shoah, des déportations et des Résistances. Associant éthique et esthétique, le travail de Marc Ash est à la fois vecteur de mémoire et incitation à la vigilance citoyenne.

Affiche du film Journal filmé d'un exil, de Magali Magne
2017

En 1936 à Vienne, à la naissance de son fils, Robert Bernas achète une caméra. Il filme la vie de sa famille, juive franco-autrichienne, et les évènements qu’elle traverse durant la guerre. Des images fortes qui racontent une formidable histoire de vie face aux menaces de l’Allemagne nazie et de ses alliés.