Menu Rechercher

Témoignages d’internés

Louis et Mariette Engelmann
Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2016

Inédit, le journal intime de Louis Engelmann révèle les terribles conditions d’internement au camp de Royallieu à Compiègne puis au camp de Drancy. En parallèle, le journal tenu par son épouse Mariette nous fait vivre sa détresse et ses démarches insensées pour arracher Louis à la déportation.

Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2016

De sa vie, Annette German – disparue en 2009 – laissa à son petit-fils un cahier de souvenirs. S’appuyant sur ce document, Évelyne, la fille d’Annette, entreprit un long travail de mémoire sur les traces de celle qu’on appelait affectueusement "Mamie Blue", dessinant l’histoire d’une famille juive lituanienne dévastée par la Shoah.

Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2014

Marie Rafalovitch a 14 ans quand sa vie bascule le 24 juillet 1944. Dénoncée par un voisin à Toulouse, elle est arrêtée par un milicien français et un membre de la Gestapo. Enfermée à la caserne Caffarelli avec des familles juives raflées, elle est déportée en Allemagne au camp de femmes de Ravensbrück. Seule, la jeune adolescente est confrontée à la terreur nazie. Elle comprend vite qu’elle ne peut compter que sur elle-même pour survivre.

Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2012

Quatre-vingts lettres écrites à son épouse par le Dr Mass, interné au camp de transit de Drancy du 16 octobre 1941 au 31 juillet 1943, nous font entrer dans l’intimité d’un médecin de la cité ouvrière de Maisons-Alfort, victime de la persécution antisémite. Pour sa femme Élisabeth et leur fille Gabrielle qu’il aime profondément, le Dr Mass nourrit l’espoir d’une libération, alors que planent parmi les internés juifs, la famine, la terreur d’être fusillé comme otage puis, à partir de mars 1942, la peur d’être déporté.

Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2007

Cet ouvrage réunit huit textes sur le "camp C", ou "camp juif", de Royallieu, un faubourg de Compiègne à 75 kilomètres au nord de Paris. Grâce à ce volume inédit, le lecteur pourra compléter sa compréhension des terribles conditions d’internement des Juifs dans ce camp de représailles nazi, sous autorité de l’armée allemande.

Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2006

Jean-Jacques Bernard est le fils du célèbre homme de lettres Tristan Bernard. Lui-même dramaturge, il est arrêté lors la rafl e du 12 décembre 1941 qui toucha 743 notables juifs français. Jean-Jacques Bernard est interné dans le camp allemand de Compiègne-Royallieu. Durant l’hiver 1941, les conditions de détention y sont extrêmement difficiles. La famine et le froid y font des dizaines de morts parmi les internés juifs.

Anna Traube
Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2006

Anna Traube a 20 ans quand elle est arrêtée le 16 juillet 1942, lors la rafle du Vél’ d’Hiv’, tandis que son frère et sa mère échappent aux policiers venus les arrêter. Bien que seule, Anna se retrouve enfermée au Vélodrome d’hiver où sont entassées les familles juives dans des conditions lamentables. 

Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2005 - 2 volumes

Benjamin Schatzman est arrêté le 12 décembre 1941 lors de la "rafle des notables" visant la bourgeoisie et l’élite intellectuelle juives en région parisienne. Interné au camp de Compiègne, il parvient à tenir un journal malgré les difficultés matérielles. Il y décrit chaque jour de son supplice dans une langue et avec une hauteur de vue remarquables.