Menu Rechercher

    Le Camp de la mort lente - Jean-Jacques Bernard

    Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2006
    Texte

    Jean-Jacques Bernard est le fils du célèbre homme de lettres Tristan Bernard. Lui-même dramaturge, il est arrêté lors la rafle du 12 décembre 1941 qui toucha 743 notables juifs français.

    Jean-Jacques Bernard est interné dans le camp allemand de Compiègne-Royallieu. Durant l’hiver 1941, les conditions de détention y sont extrêmement difficiles. La famine et le froid y font des dizaines de morts parmi les internés juifs.

    À l’article de la mort, Jean-Jacques Bernard est libéré en mars 1942. Il entreprend immédiatement la rédaction de son témoignage. Publié dès la fin 1944, son livre aura un vif retentissement, retentissement dont témoignent les articles de presse et les lettres placés en annexe de cet ouvrage. Le Camp de la mort lente fut le premier récit de ce type paru en France.

    Texte

    Préfacé, annoté et proposé par Serge Klarsfeld

    338 pages / 14 illustrations
    Prix : 23,90 € - Livre numérique : 7,90 €

    Commander le livre auprès de la librairie du Mémorial de la Shoah

    Livre numérique disponible au format pdf ou Kindle

    Partager

    | |