Menu Rechercher

    Ancienne gare de déportation de Bobigny

    Aménagement du lieu de mémoire
    Texte

    De l’été 1943 à l’été 1944, la gare de Bobigny est l'un des lieux principaux de la déportation des juifs de France. Durant cette période, 22 407 hommes, femmes et enfants - soit un tiers des déportés juifs de France - sont conduits du camp de Drancy à la gare de Bobigny pour être déportés vers Auschwitz-Birkenau. L’immense majorité d’entre eux y sera assassinée.

    Seul exemple de gare ayant servi à la déportation restée proche de sa configuration d’origine, le site est inscrit dans sa totalité, bâtiments, voies ferrées et sols, à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 2005.

      Site de l’ancienne gare de déportation de Bobigny - Photo : Henri Perrot

      Texte

      Après une rénovation de la gare de marchandises, le site de 3,5 hectares fait l’objet d’un projet d’aménagement pour permettre d’ouvrir ce lieu de mémoire à un plus large public. Ce projet paysager et scénographique vise à valoriser le site sur le plan patrimonial et à en faire un lieu de transmission de l’histoire de la Shoah, complémentaire du Mémorial de la Shoah de Drancy.

      Il s’agit de conserver et d'intégrer les dispositifs et aménagements déjà en place et de créer un parcours d’interprétation pour le public, en respectant le caractère sauvage de cette friche industrielle et en préservant la biodiversité sur le site.

      Ce projet d'aménagement a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

      Plus d'information

      Photo : Steve-Eichler

      Texte

      Appel aux dons de la Fondation du patrimoine

      La ville de Bobigny fait appel à la Fondation du patrimoine pour lancer une souscription publique d’envergure autour d'un aspect du projet : la restauration des pavés foulés par les déportés, pavés aujourd’hui enfouis pour partie sous une peau de bitume ajoutée, et de les restaurer.

      Symboliquement, la gare de Bobigny représente la dernière image de la France que les déportés juifs ont emportée avec eux. Ce fût aussi pour eux leurs derniers pas sur le sol français.

      Faire un don auprès de la Fondation du patrimoine

      Partager

      | |