Menu Rechercher

    La France est, avec l’Allemagne nazie, responsable de la rafle du Vel' d’Hiv'

    Communiqué - mercredi 12 avril 2017
    Texte

    Au sujet de la responsabilité de la France dans la rafle du Vel' d’Hiv', la Fondation pour la mémoire de la Shoah rappelle que :

    L'État français est, avec l’Allemagne nazie, responsable de la rafle du Vel' d’Hiv'. Il l’est de tous les actes de collaboration avec les nazis comme des actes dont il a décidé sans contrainte de l’occupant.

    La France, c’était d’abord le régime de Vichy, issu d’un vote du Parlement français. C’est ce régime qui, au nom de l’État français, a fait arrêter par ses agents publics des milliers d’enfants, de femmes et d’hommes Juifs et a mis à disposition ses moyens et son organisation, conduisant à leur déportation et leur assassinat.

    En reconnaissant la responsabilité de la France dans la déportation des Juifs, les Présidents de la République successifs ont, depuis 1995, grandi la France et les Français, assumant et faisant face à leur histoire.

    Simone Veil, première présidente de la Fondation pour la mémoire de la Shoah (créée à l’initiative des pouvoirs publics), rappelait le 18 janvier 2007 au Panthéon, lors de l'hommage de la Nation aux Justes de France :

    Il y a eu la France de Vichy, responsable de la mort de 76 000 Juifs, dont 11 000 enfants, mais il y eut aussi tous les hommes, toutes les femmes, grâce auxquels trois quart des Juifs de notre pays ont échappé à cette traque.

    Serge Klarsfeld, président de l’association des Fils et Filles des Déportés Juifs de France et l’un des fondateurs avec Simone Veil de la FMS, écrit, dans Les discours du Vel d’Hiv (ed. FFDJF, 2012), au sujet de Jacques Chirac et François Hollande :

    Pour nous, les deux Présidents de la République sont main dans la main face aux victimes du Vel' d’Hiv' après avoir apaisé les blessures des survivants et restauré l’honneur de la France.

     

    À (re)lire :

    Discours de Jacques Chirac (pdf), 16/07/1995

    Discours de François Hollande, 22/07/2012

     

    Articles de référence :

    Annette Wieviorka : "La France, c’était à la fois de Gaulle à Londres et Pétain à Vichy", le Monde, 10/04/2017

    Arno et Serge Klarsfeld : "Le Vél’ d’Hiv est un crime ineffaçable de l’Etat français", le Monde, 11/04/2017 (accès abonnés)

    Partager

    | |