Menu Rechercher

    Hommage de la Nation aux Justes de France

    Jeudi 18 janvier 2007 - Panthéon, Paris
    Texte

    Sur proposition de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et de sa présidente Simone Veil, le Président de la République Jacques Chirac, a rendu un hommage solennel au nom de la Nation aux Justes de France et aux Français restés anonymes qui ont sauvé des Juifs sous l'Occupation.

    À ce jour, près de 2 700 Justes ont été identifiés en France par Yad Vashem, grâce aux témoignages de ceux qui leur doivent la vie.

    Hommage de la Nation aux Justes de France

    Hommage de la Nation aux Justes de France. 
    Photo : D. Noizet © Service photographique de la Présidence de la République

    Texte

    Au cours de la cérémonie qui s'est déroulée au Panthéon à Paris le jeudi 18 janvier 2007 et qui a été retransmise en direct sur France 2, une inscription a été dévoilée en hommage à ces Français, reconnus Justes ou non, afin que leur mémoire puisse être célébrée au même titre que celle des grands hommes qui y sont honorés : 
     

    Hommage de la Nation aux Justes de France

    Sous la chape de haine et de nuit tombée sur la France dans les années d'Occupation, des lumières, par milliers, refusèrent de s’éteindre. Nommés « Justes parmi les Nations » ou restés anonymes, des femmes et des hommes, de toutes origines et de toutes conditions, ont sauvé des Juifs des persécutions antisémites et des camps d’extermination, bravant les risques encourus. Ils ont incarné l’honneur de la France, ses valeurs de justice, de tolérance et d’humanité.

    Hommage de la Nation aux Justes de France

    Jacques Chirac et Simone Veil dans la crypte du Panthéon lors de la cérémonie d'hommage aux Justes de France.
    Photo : P. Segrette © Service photographique de la Présidence de la République

    Texte

    Simone Veil et Jacques Chirac ont pris la parole et ont rappelé que les trois quarts des Juifs de France ont survécu à la Shoah. La France est le seul pays avec le Danemark où les juifs dans une telle proportion ont eu la vie sauve. 
     

    Texte

     

    Une œuvre audiovisuelle, composée d'une installation et d'un film, a été réalisée par Agnès Varda pour cet événement. L'ensemble vocal Accentus a interprété "Figure humaine" de Francis Poulenc, sur des textes de Paul Éluard.

    Texte

     
    Un panneau explicatif installé face à cette inscription rappelle le rôle des Justes, dans le contexte tragique de la Shoah et de la déportation des 76 000 Juifs de France dont 11 000 enfants.

    Panneau sur les Justes de France au Panthéon à Paris

    Texte

    L'hommage aux Justes s'est accompagné de nombreuses manifestations et a donné lieu sur plusieurs médias à une programmation spéciale (livres / télévision / radio / Internet / expositions)

    Partager

    | |