Menu Rechercher

La Fondation

La Fondation pour la Mémoire de la Shoah soutient des projets dans 6 domaines : la recherche universitaire ; la transmission de la mémoire (témoignages, lieux de mémoire...) ; l'enseignement de l'Histoire ; la culture juive ; la solidarité envers les survivants de la Shoah ; la lutte contre l’antisémitisme et le dialogue interculturel.

2 juillet 2016

Survivant de la Shoah et Prix Nobel de la Paix, Elie Wiesel s'est éteint le 2 juillet 2016 à l'âge de 87 ans. À l'instar de Primo Levi et d'Imre Kertész, il était l'une des plus grandes voix de la mémoire de la Shoah. Marqué par son expérience des camps et profondément pétri par les principes du judaïsme, il était une figure morale de notre temps. Avec lui s’éteint un humaniste dont le message de fraternité restera dans les mémoires. Nos pensées vont vers sa famille et ses proches.

Vous souhaitez obtenir un soutien financier pour vous aider à réaliser un projet en lien avec les missions de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

La Fondation reçoit des propositions de projets variés tout au long de l’année. Après en avoir accusé réception, l’équipe de la FMS mène une instruction approfondie de chacun d’entre eux. Si tous les critères d’éligibilité sont remplis, le dossier est présenté pour avis à la commission thématique concernée, puis pour décision au Bureau et éventuellement au Conseil d’Administration de la Fondation.

Novembre 2015

Le 13 novembre 2015, Paris a été frappé par des actes de terrorisme d'une ampleur inégalée. Aujourd'hui, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah s'associe pleinement à l'hommage national rendu aux victimes de ces attentats. Toutes nos pensées se tournent vers elles, vers leur famille et vers leurs proches. Face à la barbarie djihadiste, nous ne céderons pas à la terreur et continuerons à défendre les valeurs humanistes.

Octobre 2015

Le Président de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah a donné une interview au magazine L'Arche. Il y évoque les grandes questions d'actualité, les défis qui se posent aux Juifs de France et l'action de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Février 2015

La Fondation pour la Mémoire de la Shoah crée une commission ad hoc consacrée à la lutte contre l’antisémitisme et au dialogue interculturel. Dotée d’un budget de 2,4 millions d’euros en 2015, cette commission examinera les projets innovants visant à combattre l’antisémitisme sous toutes ses formes. Elle soutiendra aussi les initiatives œuvrant au rapprochement entre les différentes communautés culturelles qui composent la société française.

Lundi 12 janvier 2015

La Fondation pour la Mémoire de la Shoah a participé à la grande mobilisation du 11 janvier 2015 contre le terrorisme. Réaffirmant son attachement aux valeurs républicaines, elle a rendu hommage aux 17 personnes qui ont trouvé la mort lors des attentats perpétrés au siège de Charlie Hebdo, à Montrouge et dans le supermarché casher de la Porte de Vincennes.

19 octobre 2014

Dans son essai Le Suicide français, Éric Zemmour soutient la thèse selon laquelle le régime de Vichy aurait "sacrifié les Juifs étrangers pour sauver les Juifs français". Le 19 octobre 2014, Robert Paxton, Jacques Sémelin, Serge et Arno Klarsfeld ont publié trois tribunes dans le journal Le Monde rappelant l'antisémitisme fondamental du régime de Vichy.