Menu Rechercher

La Fondation

La Fondation pour la Mémoire de la Shoah soutient des projets dans 6 domaines : la recherche universitaire ; la transmission de la mémoire (témoignages, lieux de mémoire...) ; l'enseignement de l'Histoire ; la culture juive ; la solidarité envers les survivants de la Shoah ; la lutte contre l’antisémitisme et le dialogue interculturel.

Celui qui disait non - Adeline Baldacchino
Fayard - 2018

Le 13 juin 1936, un homme perdu dans la foule, sur le quai d’un chantier naval de Hambourg, refuse de saluer Hitler. Inspiré de faits réels, ce roman reconstitue le parcours d'un homme ordinaire que rien ne vouait à devenir une icône de l'insoumission.

Claude Pierre-Brossolette

Ancien résistant, haut-fonctionnaire brillant et grand banquier, Claude Pierre-Brossolette est mort dimanche 17 décembre 2017, à l'âge de 89 ans. De 2001 à 2013, il avait participé aux travaux de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah en apportant son concours à la Commission financière. Toutes nos pensées vont vers ses proches.

Samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019, dans toute la France

Chaque année, à l'occasion des Journées du patrimoine, des centaines de lieux culturels ouvrent leurs portes. Ils organisent visites commentées, projections, jeux de piste, conférences et autres activités. De nombreux partenaires de la Fondation participent à cet évènement.

Mercredi 5 juillet 2017

Le Président de la République a rendu hommage à Simone Veil lors d'une cérémonie aux Invalides, à Paris. Dans son éloge funèbre, le chef de l'État a annoncé que Simone Veil et son époux reposeront au Panthéon. Retrouvez l'intégralité de la cérémonie dans cet article.

Mardi 11 juillet 2017

Le Mémorial de la Shoah et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah ont organisé, en partenariat avec l’Union des Déportés d’Auschwitz et les Fils et Filles des Déportés Juifs de France, un hommage public dédié à Simone Veil le mardi 11 juillet 2017 au Mémorial de la Shoah à Paris.

Simone Veil est décédée vendredi 30 juin 2017, à l’âge de 89 ans. Première présidente de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah de 2001 à 2007, présidente d'honneur depuis lors, Simone Veil restera toujours pour nous un modèle. Un hommage national lui a été rendu par le Président de la République dans la cour d'honneur de l'Hôtel des Invalides.