Menu Rechercher

Culture juive

Séminaire de formation à la didactique de la Thora orale
Du 23 décembre 2018 au 1er janvier 2019 à Jérusalem

L’Institut Moshe Ahrend propose aux enseignants de matières juives une formation sur les méthodes et outils didactiques utiles à l'enseignement de la Thora orale. Un séminaire de 60 heures s'est tenu en Israël. Cette année, 14 enseignants français y ont participé.

Couverture L’Éclaireur
Lancement de la revue : septembre 2018

L’Éclaireur est une revue trimestrielle de pensée juive, lancée à l’initiative des Éclaireuses et éclaireurs israélites de France (EEIF). Elle souhaite participer à la diffusion et au renouvellement de la pensée juive, dans l’esprit de la mission d’éducation et de transmission des EEIF.

Music-hall yiddish en farandole
Concert : dimanche 26 mai 2019, 17h à l'Espace Rachi, Paris

Co-produit par l'association "Yiddish pour tous" et le Centre d’art et de culture juive, le spectacle Music-hall yiddish en farandole présente des standards de la musique populaire internationale chantés en yiddish.

Open Chamber Orchestra
Concerts : janvier et juin 2019 à Paris

L’Open Chamber Orchestra propose deux concerts exceptionnels autour de trois grands compositeurs juifs qui - fuyant la montée du nazisme dans les années 1930 - se sont réfugiés en Palestine mandataire : Paul Ben-Haïm, Ödön Partosh et Mark Lavry.

Festival du cinéma israélien de Paris 2019
Du mardi 19 au mardi 26 mars 2019

L'association Kolnoah organise la 19e édition du Festival du cinéma israélien au cinéma Majestic Passy à Paris. Ce festival propose une programmation de longs et courts métrages, de fictions et de documentaires, de séries, de rétrospectives et d'hommages, permettant de faire connaître au public français les multiples facettes du cinéma israélien.

La Torah n’est pas au ciel - Eliezer Berkovits
Éditions de la revue Conférence - 2018

Dans cette synthèse magistrale, Eliezer Berkovits (1908-1992), un des grands rabbins et philosophes juifs du XXe siècle, analyse avec clarté les enjeux profondément humains de la Loi juive, la halakhah. Sa réflexion est nourrie de ses responsabilités de grand rabbin de Berlin en 1939, où il mesura comment une application trop rigide de la loi pouvait avoir des effets catastrophiques.