Menu Rechercher

    Politique de l'accueil - Martin Messika

    À paraître en janvier 2020 aux Presses Universitaires de Rennes
    Texte

    États et associations face à la migration juive du Maghreb en France et au Canada des années 1950 à la fin des années 1970

    Entre les années 1950 et la fin des années 1970, les populations juives du Maroc, de Tunisie, et d’Algérie ont massivement migré vers Israël, la France ou encore vers le Canada. Ces migrations ont conduit les organisations juives de ces deux derniers pays à mettre en œuvre un important programme d’accueil et à repenser leur rapport au politique.

    Le parcours des individus témoigne du fait que la migration ne constitue pas uniquement un face-à-face entre migrants et États, car des organisations locales, nationales et transnationales sont également impliquées. Celles-ci peuvent se mobiliser pour contribuer à l’élaboration des politiques publiques, mais aussi conduire une intervention sociale auprès des nouveaux arrivants afin de répondre à l’urgence de leur prise en charge.

    L’analyse de l’action des services sociaux juifs à Paris et à Montréal témoigne par ailleurs des évolutions majeures que connaît le travail social au cours de cette période et permet d’éclairer les orientations dans lesquelles s’inscrivent ces politiques d’accueil.
     

    Politique de l'accueil - Martin Messika
    Texte

    Martin Messika est docteur en histoire de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et de l’université du Québec à Montréal.

    Cet ouvrage a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.  

    Partager

    | |