Menu Rechercher

    Projets au sein d'établissements médicalisés

    La Fondation pour la Mémoire de la Shoah soutient de nombreux projets en EHPAD pour améliorer les conditions de vie des survivants de la Shoah. Il peut s’agir de programmes dédiés pérennes ou de projets de travaux ponctuels.

    La Fondation a notamment soutenu des projets au sein des résidences du Casip-Cojasor (Paris, Créteil, Nice), de la maison de retraite et de gériatrie de la Fondation de Rothschild (Paris), de la résidence Les Oliviers du Casim (Marseille), de Home israélite (Metz)...

    Programme Tikva d'auxilliaires de vie pour les survivants de la Shoah
    Maison de retraite et de gériatrie de la Fondation de Rothschild - Paris

    La Maison de retraite et de gériatrie de la Fondation de Rothschild propose à ses résidents survivants de la Shoah un accompagnement spécifique. Il leur permet de bénéficier au quotidien des services d’auxiliaires de vie sociale dédiés.

    Le programme Kecher dans les résidences du Casip-Cojasor
    Paris, Créteil, Nice

    Au sein des résidences du Casip-Cojasor, le programme Kesher apporte un accompagnement personnalisé aux personnes âgées dépendantes ou atteintes de maladies neurodégénératives. Une trentaine de survivants de la Shoah bénéficient ainsi d'une prise en charge spécifique.

    notes de musique
    Paris

    La Fondation pour la Mémoire de la Shoah a financé l’acquisition par l’EHPAD du Foyer des Israélites Réfugiés à Paris d’un juke box adapté aux personnes âgées, favorisant des animations musicales et l’accès à la musique des personnes très dépendantes.

    Résidence les Oliviers

    La présence d’une auxiliaire de vie auprès des usagers de la résidence Les Oliviers survivants de la Shoah permet de porter un regard différent sur la dépendance, en proposant un accompagnement qui n’est pas uniquement basé sur une relation de soins.

    Home israélite de Metz
    2014

    L’EHPAD Home israélite de Metz accueille parmi ses résidents un tiers de survivants de la Shoah et/ou enfants cachés. La Fondation pour la Mémoire de la Shoah a financé en 2014 des travaux d’extension et la création d’un espace d’accueil pour les familles et de lieux de convivialité (coiffeur, manucure, espace pour des ateliers et cafeteria).

    Depuis 2007

    Lieu de convivialité, d’échanges, d’animations, de rencontres au sein de l'établissement situé dans la résidence des Oliviers, le Café des délices propose régulièrement des animations aux survivants de la Shoah, résidents ou bénéficiant de l'accueil de jour.

     

    2008

    La Résidence des Oliviers accueille notamment des survivants de la Shoah dépendants. Des travaux de rénovation ont permis de rendre le bâtiment et les parties extérieures plus accueillants et chaleureux. De nouveaux espaces ont été créés pour accueillir des activités conviviales.