SPIP - Contrib

Collection Témoignages de la Shoah
La Collection Témoignages de la Shoah

Grâce à la collection Témoignages de la Shoah publiée avec les éditions Le Manuscrit, la Fondation souhaite conserver et transmettre vers un large public la mémoire des victimes des années noires des persécutions antisémites, de 1933 à 1945.


Présentation de la collection

- Catalogue (mai 2015 - pdf)

Catalogue thématique



NOUVEAUTÉS


Récit de l’enfer. Manuscrit en français d’une Juive de Salonique déportée - Lisa Pinhas
À paraître - Lisa Mano est née en 1916 au sein d’une famille nombreuse et cultivée de Salonique, désormais grecque. Devenue Lisa Pinhas à la veille du conflit, elle a partagé en avril 1943 le sort de sa famille et de la communauté juive de la ville déportées et en quasi-totalité exterminées par les nazis. Après avoir survécu 22 mois avec sa petite soeur à Auschwitz I et II, et à la « marche de la mort » de janvier 1945, elles sont précipités dans un autre enfer, à Ravensbrück puis à Rechling. Une seconde « marche de la mort » s’achève avec leur libération au nord de l’Allemagne (30 avril). Suite

Du fond de ma mémoire… Entretiens avec un survivant de la Shoah en Pologne - Jean Vaislic
À paraître - Ses souvenirs, Jean Vaislic les avait toujours tus pour ne pas être submergé par le chagrin. Plus de soixante-dix ans après la Shoah, il a accepté de livrer son témoignage. En 1939, Jean a 13 ans quand l’armée allemande entre dans Lodz, sa ville natale. L’année suivante, l’adolescent se retrouve sur les routes de Pologne fuyant les nazis qui ont pris son père. De ferme en ferme, il erre, seul, durant des mois avant d’être arrêté en 1942. Suite

Mamie Blue, d’exil en exil. Ukmergé (Lituanie), Paris, Nice, Saint-Martin-Vésubie, Rome, Paris - Évelyne German
Éd. Le Manuscrit / FMS - 2016 - De sa vie, Annette German – disparue en 2009 – laissa à son petit-fils un cahier de souvenirs. S’appuyant sur ce document, Évelyne, la fille d’Annette, entreprit un long travail de mémoire sur les traces de celle qu’on appelait affectueusement "Mamie Blue". À travers le témoignage d’Annette et les documents trouvés dans plusieurs fonds d’archives se dessine l’histoire d’une famille juive lituanienne dévastée par la Shoah. Suite

Journal d’un résistant juif dans le Sud-Ouest - Roger Fichtenberg
Éd. Le Manuscrit / FMS - 2015 - Roger Fichtenberg est né en 1921 dans le XIe arrondissement au sein d’une famille parisienne depuis plusieurs générations. En juin 1940, devant l’avancée des troupes allemandes, les Fichtenberg se réfugient à Lapalisse, à 25 km au nord-est de Vichy. Roger entre aux Éclaireurs israélites de France (EIF) en mai 1941. Suite aux rafles de Juifs dans la zone dite "libre" (août 1942), il fonde avec d’autres la branche clandestine du mouvement, la "Sixième" : son totem, "Jaguar", sera son nom de guerre. Suite

  • Augmenter police
  • Diminuer police


1er novembre 2016
15 septembre 2016
10 octobre 2016
7 septembre 2016
5 septembre 2016
5 septembre 2016
6 septembre 2016


La FMS soutient le

memorial

115 témoignages à voir sur

INA


Mentions légales : | © Fondation pour la Mémoire de la Shoah